Si vous développez une éruption cutanée, de l’urticaire ou des difficultés à respirer après avoir pris certains médicaments, vous pouvez être allergique à un médicament. Comme pour les autres réactions allergiques, ces symptômes peuvent se produire lorsque le système immunitaire de votre corps est sensibilisé à une substance contenue dans le médicament, la perçoit comme une bactérie étrangère et libère des substances chimiques pour se défendre contre elle.

Il est fondamental de détecter d'éventuelles allergies aux médicaments
Il est fondamental de détecter d’éventuelles allergies aux médicaments

Les personnes allergiques aux médicaments peuvent ressentir des symptômes que leurs médicaments soient sous forme liquide, de pilule ou d’injection. Si vous vous sentez confus quant à vos symptômes et aux médicaments que vous pouvez prendre sans danger, il est temps de consulter le Dr allergologue Daniel Morin. Ce spécialiste présent dans la région du Val d’Oise pourra vous renseigner au mieux à propos de vos allergies et vous prescrire un traitement adapté. Rendez-vous sur son site internet pour plus d’informations : cabinetallergologie-danielmorin.com

Les symptômes

Bien que vous ne ressentiez peut-être pas de symptômes allergiques la première fois que vous prenez un médicament, votre corps pourrait produire des anticorps contre celui-ci. Par conséquent, la prochaine fois que vous prendrez le médicament, votre système immunitaire pourrait le considérer comme une bactérie. Vous développerez alors des symptômes au fur et à mesure que votre corps libérera des produits chimiques pour se défendre contre lui.

Ces symptômes peuvent inclure :

  • Une éruption cutanée ou urticaire
  • Des démangeaisons
  • Une respiration sifflante ou autres problèmes respiratoires
  • Des gonflements
  • Des vomissements

La pénicilline est à l’origine de la plupart des symptômes allergiques des médicaments. Ce n’est pas parce que vous présentez des symptômes allergiques après avoir pris de la pénicilline que vous allez réagir à des médicaments apparentés, comme l’amoxicilline, mais c’est plus probable. De plus, ce n’est pas parce que vous avez eu une réaction à la pénicilline (ou à tout autre médicament) à un moment donné que vous aurez la même réaction à l’avenir.

Le diagnostic

Les allergies aux médicaments peuvent être difficiles à diagnostiquer. Une allergie aux médicaments de type pénicilline est la seule qui puisse être diagnostiquée de façon définitive par un test cutané. Lors d’un examen physique, votre allergologue recherchera les problèmes qui font partie de la réaction au médicament, ainsi que les raisons non allergiques de la réaction.

Selon le médicament soupçonné de provoquer la réaction, votre allergologue peut suggérer un test cutané ou, dans certains cas limités, un test sanguin. Un test sanguin peut être utile pour diagnostiquer une réaction retardée grave, en particulier si votre médecin craint que plusieurs systèmes d’organes soient impliqués. Si une allergie aux médicaments est suspectée, votre allergologue peut également vous recommander un test de provocation médicamenteuse orale. Pour réaliser ce test, vous serez supervisé par le personnel médical pendant que vous prenez le médicament suspecté de déclencher une réaction.

La prise en charge et le traitement

Si vous êtes allergique à un médicament :

  • Assurez-vous que tous vos médecins sont au courant de votre allergie et des symptômes que vous avez ressentis.
  • Renseignez-vous sur les médicaments associés que vous devez éviter.
  • Renseignez-vous sur les alternatives au médicament qui a provoqué votre réaction allergique.

Si vous vous occupez d’une personne qui semble avoir une réaction grave à un médicament, dites à l’équipe de soins d’urgence quel médicament a été pris, quand il l’a été et quel en était le dosage.

Pin It on Pinterest