fermer la fenetre

Vous êtes libre de recevoir une newsletter utile

Comment faire du scrapbooking ? Pour tous les âges, ce loisir créatif est très populaire de nos jours et donne la possibilité de concevoir des albums sur mesure, grâce à des scraps. Ce genre de création développe l’imagination, la concentration, la dextérité et donne l’occasion de revivre l’émotion d’une époque, d’un évènement ou d’un voyage. Prenez soin de vous, amusez-vous !

 

Le scrapbooking, c’est quoi ?

Le scrapbooking est une forme de loisir créatif consistant le plus souvent à élaborer un album photo original. Il se réalise avec plusieurs éléments souvenirs témoins que l’on appelle ici des scraps. Ce peut être des photos, des billets de spectacle, des dessins d’enfant, des commentaires, des dates ou des noms de proches, parents et amis.

On exprime par ce biais une réelle liberté artistique à l’aide de plusieurs papiers de création ainsi que des accessoires tels que les glues dots, les œillets, les perforatrices, les bijoux, les poupées de papier et les embellissements. Certains de ces termes vont sont étrangers ? C’est normal, le matériel scrapbooking est très divers et les définitions de ses accessoires et des techniques associées sont légion. Voici le lien vers un lexique qui vous aidera certainement : Alphabet Scrapbooking.

On n’est pas tenu d’étudier les Beaux Arts ou d’avoir à disposition des machines sophistiquées pour scraper. Le scrap est possible avec les moyens du bord. C’est une possibilité offerte à chacun de pouvoir exprimer pleinement sa fibre artistique et ainsi devenir, pour une journée ou pour une vie, scrapeur.

Les faire-parts de mariage, de naissance ou de baptême sont réalisés de plus en plus souvent grâce à la technique du scrapbooking.

Comment faire du scrapbooking ?

Pour savoir comment faire du scrapbooking, rien de plus parlant que de voir des centaines d’exemples. Ce n’est pas l’objectif de cet article de les afficher ici mais si vous voulez des idées créatives, il suffit de cliquer sur le lien suivant : Tuto scrapbooking. Vous retrouverez pêle-mêle comment personnaliser et mettre en scène vos photos dans un mini album, des pages de scrapbooking ou tous types de supports à décorer.

Pour commencer très rapidement, les kits sont indispensables. Ils épargnent la collecte individuelle des accessoires. Vous trouverez dans ce genre de kit scrapbooking des papiers et stylos colorés, des planches de stickers, des paillettes, des tissus ou encore des autocollants. La variété de ces kits dépasse l’imagination, vous n’aurez donc pas de mal à en trouver un se rapprochant de la thématique que vous vous voudrez mettre en place.

La page de scrapbook doit être harmonisée dans le but d’avoir des idées claires. Avant de vous lancer, cherchez à équilibrer tous les éléments de votre page. Un équilibre est nécessaire entre les titres, les photos et les techniques utilisées. L’harmonie doit être remarquée aussi au niveau des couleurs. Le choix du style et la finalisation de la page de scrapbook sont les dernières étapes pour ressortir le visuel.

Il est possible d’apprendre à transformer facilement une carte postale ou un album photos en un objet merveilleux et unique en son genre. Un débutant peut scraper en suivant les conseils, les techniques et les astuces en la matière pour avoir une carte scrapbooking, un papier scrapbooking ou un album photo scrapbooking

CreaVea propose un guide pour débutant scrapbooking

Un guide en trois parties est proposé par CreaVea, ce site internet spécialisé dans les activités créatives, les loisirs et la création.

Dans la première partie, vous découvrirez les fournitures scrapbooking. Le papier 30x30 cm, chaque type d’album scrapbooking (album de naissance, mini album photo, albums mariage…) ou encore le matériel utilisé généralement.

La seconde partie évoque les différents types d’encre, le gaufrage, les pochoirs et les différents types de tampon, tampon encreur, tampon bois.

Et enfin la troisième partie, qui elle parle de vernis colle, de papier adhésif, d’adhésif décoratif ou de stickers 3d.

Au fur et à mesure de votre apprentissage du scrapbooking, vous serez de plus en plus à l’aise avec une perforatrice, le cartonnage, les œillets, l’origami et serez capable de customiser et de confectionner tout un assortiment d’albums personnalisés.

Le scrapbooking, bon pour la santé ?

Pour comprendre comment scraper peut être bénéfique pour la santé, il faut étudier les bienfaits sur différentes catégories de la population, selon l’âge.

Le scrapbooking chez les enfants

Tout comme le dessin, le scrapbooking permet aux enfants de s’exprimer. Peut-être vous fera-t-il parvenir quelques messages qu’il ne peut pas encore vous communiquer par manque de vocabulaire ou par timidité.

Une multitude de gestes sont nécessaires pour scraper. Coller, tenir un crayon, découper, saupoudrer, colorier, peindre, etc… sont autant d’exercices qui vont permettre à l’enfant de développer sa dextérité, sa motricité fine et d’accélérer son éveil. Profitez-en pour repérer un éventuel talent dans cette gamme de compétences, en le détectant au plus tôt, vous pourrez l’aider à y exceller.

Le cerveau de l’enfant est largement mis à contribution pendant ce genre de loisir créatif. Son hémisphère gauche travaillera sur la partie logique tandis que le droit se chargera de toute la partie créative et imaginative. Plus l’enfant s’exercera, plus son cerveau se développera efficacement. Et cerise sur le gâteau, ses créations seront à chaque fois meilleures, ce qui intensifiera sa confiance en lui, qualité indispensable de nos jours.

D’ailleurs, nous sommes aujourd’hui tellement sollicités que notre capacité de concentration tend à se réduire drastiquement. Si le scrapbooking plaît vraiment à l’enfant, il sera capable d’y passer des heures et ainsi développer cette faculté de concentration tellement nécessaire.

Réalisez un album photo scrapbooking de vos dernières vacances avec votre enfant. Vous pourrez faire travailler ses souvenirs, lui apprendre ou lui rappeler des choses intéressantes sur les lieux visités et surtout vous aurez ainsi l’occasion de passer du temps avec lui et de réaliser une oeuvre commune. Vos liens se resserreront immanquablement. 

Le scrapbooking, un loisir créatif (aussi) pour adultes

Tout comme les enfants, les adultes vont pouvoir utiliser le scrapbooking pour perfectionner leurs capacités mentales. Déjà principalement développé mais pour autant avide d’entraînement, le cerveau adulte va être sollicité de toutes parts pendant la conception d’une carte scrapbooking.

Comme nous venons de le voir, si vous êtes parent, scraper avec votre enfant est un excellent moyen de lui proposer une activité ludique efficace de bien des manières. Mais c’est aussi la possibilité pour vous de créer une relation privilégiée avec lui et d’établir de futurs souvenirs impérissables. Le temps passe vite et vous ne regretterez certainement pas les moments de complicité pris ci et là.

Qu’en est-t-il de votre talent ? Depuis combien de temps n’avez-vous pas dessiner, colorier, découper, coller ? Ces simples gestes que vous n’avez peut-être pas fait depuis des années, voire des décennies, vont certainement réveiller en vous une fibre artistique. Nous l’avons tous. Plus ou moins développée certes mais nous l’avons tous. Chanter faux, battre la mesure plus ou moins régulièrement ou danser « à notre manière » sont des exemples de notre envie profonde de nous exprimer, qu’importe notre talent.

N’hésitez donc pas à reprendre le crayon, le feutre, le pinceau, la colle… vous y prendrez vite goût et ferez de votre art un moyen de vous exprimer aussi librement et naturellement que votre dernière prestation vocale sous la douche.

Concentré sur une carte scrapbooking, c’est également un moyen de vous isoler d’un monde captant continuellement votre attention, de tous les côtés. Éteignez la télévision, la radio, le téléphone, toute source de distraction autre que votre papier scrapbooking. C’est un petit peu comme si vous méditiez. Chaque fois que vos pensées vont s’égarer, revenez simplement, sereinement à votre tâche et concentrez-vous de nouveau sur vos scraps. Répétez ceci jusqu’à votre oeuvre terminée. Vous aurez le sentiment du devoir accompli en ayant atteint votre objectif et bien que sollicité par le fait de scraper, votre cerveau sera détendu, revivifié.

Le scrapbooking, comme tout projet sain stimulant le cerveau, est un excellent moyen de traiter certaines formes de dépression. Occupé, votre esprit occulte les pensées négatives pour se concentrer sur le moment présent. En prévention ou en traitement, ne négligez pas le pouvoir des loisirs créatifs pour vous apporter tous ces petits moments de bonheur si importants à l’équilibre interne.

Tous les seniors devraient faire du scrapbooking

Nous avons éveillé le cerveau de l’enfant grâce au scrapbooking, nous avons maintenu en forme celui de l’adulte, il nous faut désormais ralentir l’inévitable déclin de celui des personnes âgées.

Nul besoin d’évoquer à nouveau les bienfaits sur la santé mentale de tout un chacun de pratiquer une activité cérébrale régulièrement. Ceux concernant les enfants et les adultes sont approximativement les mêmes que chez les seniors. La différence chez les plus âgés est que si ce genre d’activité n’est pas fait régulièrement, les capacités cognitives se verront considérablement réduites, à jamais.

Sans parler de tout l’intérêt, évident, de maintenir une motricité fine en utilisant ses doigts dans des tâches minutieuses.

Pour compléter ces avantages certains à pratiquer le scrapbooking quand on est une personne âgée, nous pouvons aborder une peur commune à bon nombre d’entre eux : la perte de mémoire. Pour la combattre, même l’éviter ou tout du moins la différer, concevoir un album photo scrapbooking paraît être l’idéal.

Tous nos aînés ont de très nombreuses photos dans les tiroirs ou rangées dans des albums classiques. L’idée est de les ressortir et pendant qu’ils les remastérisent à l’aide de scraps originaux, ils peuvent en profiter pour mettre des noms aux visages, aux lieux et se remémorer des époques de leur vie auxquelles ils n’ont pas pensé depuis longtemps.

Non seulement le cerveau va maintenir une activité cérébrale très intéressante, mais la nostalgie positive (car ils choisissent bien entendu ce sur quoi ils veulent s’attarder) va égayer leur journée parfois trop monotone.

L’explication de leur création à leurs enfants et petits-enfants est la cerise sur le gâteau qu’ils vous auront concocté quand vous serez aller les voir pour admirer leur travail.

Si vous pensez cet article utile, merci de le partager grâce aux boutons sur le bord de votre écran.

Et vous, est-ce que vous faites du scrapbooking ? Partagez vos questions, vos idées, vos astuces dans les commentaires et participez ainsi à la vie de cet article.

Loading...
Prends en Soin - La Newsletter

Recevez GRATUITEMENT la Newsletter!

 

En m'indiquant où vous l'envoyer ci-dessous, vous aurez accès GRATUITEMENT à la Newsletter de Prends en Soin !

Régulièrement, mais pas trop souvent, vous recevrez des informations utiles pour prendre soin de votre corps et de votre esprit parmi les autres et la nature.

Vous pourrez vous désabonner à chaque instant.

Vous allez recevoir dans quelques instants un mail de confirmation avec le lien de téléchargement.