Je reçois aujourd’hui Pascale JANVIER. Pascale est une serial-entrepreneure Made in France puisqu’elle a eu la bonne idée de créer 2 marques fabriquant dans l’hexagone. Je l’ai connue tout d’abord grâce à L’atelier du Perroquet et ses sacs et accessoires en cuir pour accompagner vos vêtements Made in France

Elle nous revient avec Salut poupée ! pour le plus grand bonheur de vos enfants (et des grands enfants !). Entrez dans les coulisses.

“J’essaie de me différencier dans ce milieu hautement concurrentiel”

Pascale Janvier de chez Salut poupée ! et de l'atelier du Perroquet

Bonjour Pascale JANVIER. Vous êtes une serial-entrepreneure puisque vous êtes la créatrice de 2 enseignes Made in France, à savoir L’atelier du Perroquet et plus récemment Salut Poupée ! Avant que nous parlions de ces marques et de la fabrication française, pourriez-vous commencer par vous présenter personnellement ?

Je suis une grande secrète, pour ne pas dire une oursonne !! Et parler de moi n’est pas ma spécialité. Mais, pour vous, je vais vraiment faire un effort ! 

Je suis native de Lille où j’ai vécu la majeure partie de ma vie. Je suis expatriée à côté de Brive la Gaillarde, en Nouvelle-Aquitaine, depuis 10 ans. Je suis issue du monde de la couture, et plus particulièrement du modélisme et du stylisme. Puis je me suis tournée vers la maroquinerie

Et, depuis peu, je joue à la poupée !

J’aimerais tout d’abord parler de l’Atelier du Perroquet. Vous êtes en vitrine du Guide vers 100% Made in France, mais pour ceux qui seraient passés à côté, pourriez-vous nous présenter votre marque et son concept s’il vous plaît.

J’ai créé l’atelier du Perroquet en 2015. J’y fabrique des sacs et des accessoires en cuir. J’essaie de me différencier dans ce milieu hautement concurrentiel en proposant de la broderie et de la personnalisation sur cuir (je suis également artisan d’art en broderie). 

Cette particularité ne peut s’exercer que sur des cuirs souples, au tannage minéral. Mais je travaille aussi le tannage végétal pour des créations plus « classiques ».

“J’attends depuis des mois un devis d’une petite tannerie voisine”

Logo de l'Atelier du perroquet (Made in France) sur Prends en Soin

La fabrication de vos produits est donc 100% française. Les matériaux en revanche ne le sont pas tous. Pouvez-vous nous en dire un petit peu plus sur vos choix dans ce domaine ? Pourriez-vous envisager à terme un approvisionnement purement français ?

Je suppose que vous parlez de l’atelier du Perroquet, et donc des cuirs. En effet, beaucoup de mes cuirs viennent d’Italie, par choix, pour leur beauté. Les Italiens n’ont plus rien à prouver en matière de cuir. Et curieusement, ils sont aussi très réactifs. 

J’attends depuis des mois un devis d’une petite tannerie voisine que, par éthique, j’aurais bien aimé faire travailler ! C’est dommage… Les autres fournitures – doublures, bouclerie, etc.- viennent de France. Et quoiqu’il en soit, je ne dépasse jamais les frontières de l’Europe !

L’entrepreneuriat est souvent compliqué, on ne fait pas toujours comme on veut… Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure ?

L’entreprenariat n’est pas compliqué, mais je pense qu’il n’est pas donné à tout le monde. En particulier pour ceux qui, comme moi, travaillent seuls. Il faut aimer être seul, travailler seul. Chez moi, c’est un goût intrinsèque ! 

J’ai eu 3 enfants et j’ai longtemps travaillé comme salariée, mais j’ai toujours fait travailler mes mains en parallèle ! Mais quand les enfants ont été élevés, l’envie de me lancer s’est faite plus forte et aussi plus facile. 

En outre, je disposais d’un local idéal, l’investissement s’en est trouvé allégé.

“Il est difficile de fabriquer des jouets plus naturels !”

Ours en peluche de chez Salut poupée !

Et vous n’en avez pas fini puisque plus tard, très récemment en fait, vous avez créé une deuxième boutique en ligne, Salut Poupée ! Parlez nous un petit peu de cette nouvelle marque s’il vous plaît et expliquez-moi (inculte que je suis) ce qu’est une poupée Waldorf.

Alors, en tant qu’oursonne (rires), j’ai toujours été une « ours addict » et je possède une petite collection personnelle d’ours anciens. Puis, plus récemment, j’ai découvert les « poupées d’inspiration Waldorf » et j’en suis vraiment tombée amoureuse. 

Étant modéliste de formation, je n’ai pas eu trop de difficultés à comprendre les processus de fabrication et à dessiner mes modèles. Il y a plusieurs raisons qui m’ont incitée à lancer cette marque, la première étant la possibilité de libérer VRAIMENT ma créativité : avec les poupées, tout est imaginable et c’est vraiment un luxe. Et les voir naître sous mes doigts, découvrir leur moue, leur expression, qui est toujours finalement une surprise, c’est génial et exaltant ! 

La deuxième raison est plus éthique : je trouve que nos enfants sont élevés dans du plastique et c’est insupportable : leur proposer du 100% naturel, surtout pour des jouets affectifs me paraît essentiel ! La troisième raison, c’est le plaisir de fabriquer un objet destiné à un petit, j’y pense toujours en créant.

Alors, pour votre information, la « poupée Waldorf » a été imaginée par Waldorf Steiner, philosophe Autrichien et concepteur de la pédagogie du même nom (pédagogie toujours enseignée aujourd’hui). Il considérait que les poupées (et les autres jouets, mais particulièrement les poupées) devaient être simples, douces et mœlleuses, et peu expressives (petits yeux, petit nez, petite bouche) de manière à ce que l’enfant puisse inventer une humeur à la poupée, selon les jours, sans être influencé par une expression toute faite et trop typée. 

Steiner considérait que cela laissait l’imagination de l’enfant plus libre. Mais les poupées Waldorf ont aujourd’hui évolué, plus ou moins selon les créateurs. Les miennes sont un peu plus sophistiquées dans les détails (elles ont des petites oreilles, un nombril, de vrais membres) mais gardent une expression très douce. 

À noter qu’il y a assez peu de créateurs de poupées d’inspiration Waldorf en France (beaucoup à l’étranger en revanche).

Votre engagement ici est clairement écologique, ça tombe bien, les lecteurs de Prends en Soin sont très attachés à la protection de l’environnement. Expliquez-nous comment vos poupées contribuent à la protection de la nature.

Les ours sont fabriqués à partir de peluche en pure laine mohair ou alpaga de chez Steiff-Schulte, ils sont rembourrés de pure laine cardée biologique. Leurs yeux sont en verre. Les poupées sont créées avec du jersey pur coton Oëko-Tex, garnies elles aussi de pure laine cardée bio, leurs vêtements sont en pur coton, ou en lin, leurs cheveux sont en pur mohair ou alpaga, les yeux et bouches sont brodés : il est difficile de fabriquer des jouets plus naturels !

“Souhaitez-moi une jolie réussite avec Salut Poupée !”

Poupée waldorf garçon de chez Salut poupée !

Une fois encore, la fabrication de vos produits est exclusivement française. Qu’en est-il des matériaux, arrivez-vous à vous approvisionner en France à 100 % ou êtes-vous en difficulté sur certains points ?

Pour Salut Poupée !, toute la marchandise cotons, laine cardée, fils etc. vient de France. le reste des matériaux provient d’Allemagne, pour les ours notamment car le mohair est allemand (c’est une spécialité) et il vient de la maison Steiff-Schulte (qui est, pour la petite histoire, à l’origine des tout premiers ours !).

Je suis très impressionné par votre détermination qui vous permis de créer ces deux enseignes. Avez-vous encore d’autres projets à moyen terme ? Que pouvons-nous vous souhaiter ?

(Rires !) Non, pas d’autres projets !! Souhaitez-moi une jolie réussite avec Salut Poupée ! parce que cette marque me tient vraiment particulièrement à cœur !

“Les gens […] qui promeuvent  les petites marques françaises sont précieux”

Nous sommes déjà à la fin de l’interview, y’a-t-il un sujet que nous n’avons pas abordé dont vous aimeriez nous parler ?

Je pense que j’ai déjà été très longue… Et bavarde !

Pascale JANVIER, merci pour le temps que vous avez consacré à la communauté de Prends en Soin. Pour finir, auriez-vous un livre, une citation ou un simple conseil que vous aimeriez partager ?

C’est moi qui vous remercie ! Les gens comme vous, qui promeuvent les petites marques françaises sont précieux et font un sacré travail !

Oui, j’aime bien une citation de Walt Disney : « Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire ! »

Pour aller plus loin :

L’atelier du Perroquet : https://latelierduperroquet.fr

Salut Poupée ! : https://www.salutpoupee.com/fr

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This