La réussite et la saveur succulente d’un plat tournent aussi autour des épices qui entrent dans sa préparation, dont le poivre de Kampot. C’est un ingrédient de cuisine de taille, mais que beaucoup ignorent. Il en existe de différentes sortes qui s’adaptent à vos besoins et à votre goût. C’est un véritable délice pour les papilles. Découvrez ce qu’est un poivre de Kampot dans les lignes suivantes.

Le poivre de Kampot possède des qualités gustatives sans pareil
Le poivre de Kampot possède des qualités gustatives sans pareil

La définition du poivre de Kampot

Originaire du sud du Cambodge, il est cultivé dans les provinces de Kampot et de Kep. Il provient d’une espèce agricole, une liane tropicale nommée le Piper nigrum. On dit qu’il possède le goût des terres qui le cultive. Au XXe siècle, la culture du poivre de kampot connaît une grande instabilité, du fait des guerres de cette époque.

C’est un produit qui bénéficie d’une indication géographique protégée (IGP), à cause de la qualité liée au lieu de production, de transformation ou d’élaboration depuis le 2 avril 2010. Un logo est conçu spécialement pour désigner les poivres de kampot des provinces de kampot.

Les différentes variétés de ce poivre aux multiples facettes

Ce poivre d’exception qui émerveille vos papilles existe en diverses sortes. On a le vert, le poivre rouge de kampot, le blanc, ainsi que le poivre noir de kampot. Chacune d’elles, dans le but de satisfaire vos diverses exigences culinaires, est cultivée différemment. Le vert n’est pas souvent propice pour les exportations.

Le poivre de kampot vert spécialement, se récolte avant maturité, alors qu’il est encore jeune et tendre, pour un goût moins épicé. Le poivre de kampot noir quant à lui, est le plus utilisé de ses variétés. En effet, c’est le poivre vert, une fois cueilli qui devient noir par un procédé d’oxydation naturelle.

Le poivre de kampot rouge est une autre variété du kampot. Il est cueilli après maturité sur le Piper nigrum et est séché au soleil pour une durée suffisante. C’est ainsi qu’il prend la couleur rouge. Contrairement au poivre noir qui copie sur le poivre vert, le poivre blanc copie à son tour sur le poivre de kampot rouge. Quand l’on obtient le poivre rouge, on lui enlève la coque extérieure pour obtenir le poivre blanc.

Un poivre doté de nombreux atouts

Si le poivre de kampot est considéré comme le meilleur poivre du monde de nos, c’est certainement pour ses atouts magiques. Dans votre repas, il révèle un goût subtilement mentholé et épicé pour certains, avec des arômes de fruits (délicieux arômes de pommes, d’eucalyptus, de citron, etc.). Il vient surpasser tous les autres poivres en ventes sur le marché.

En plus de tout ceci, ce poivre possède des propriétés précieuses, certaines utilisées dans la médecine ayurvédique. Le poivre de kampot est conseillé pour des problèmes de digestion. Elle sécrète de l’acide chlorhydrique, utile pour stimuler la production de salive et faire fonctionner l’estomac, tout en réduisant les flatulences.

Ils possèdent aussi des qualités amincissantes. Vous pouvez l’utiliser comme un antibactérien très efficace. Consommez-en lorsque vous souffrez de rhume ou de toux, c’est un excellent remède naturel. De par sa forte constitution en pipérine, on dit qu’il excelle en vertus aphrodisiaques ou comme solutions contre les dysfonctionnements sexuels.

Pin It on Pinterest