Avec cette crise sanitaire, le mot d’ordre est distanciation. Les psychologues et leurs patients, eux, aussi ne sont pas épargnés. Pour pouvoir continuer les consultations durant cette pandémie, plusieurs précautions sanitaires sont obligatoires lors d’un rendez-vous avec le psychologue. Sinon, il est possible de poursuivre les séances par téléphone ou en ligne. Le point dans cet article.  

Comment consulter un psychologue durant la crise sanitaire ?

La thérapie face à face, comment faire avec la pandémie ?

En cette période de pandémie, l’angoisse, la solitude et la panique nous envahissent encore plus. Beaucoup de questions traversent notre esprit. Questions auxquelles, nous n’arrivons pas à trouver de réponses. C’est pourquoi l’intervention d’une thérapeute en face à face est essentielle. Cette solution permet d’être plus concentré et de réagir à des gestuelles et des mouvements. 

Toutefois, pour pouvoir assister à une séance, les gestes barrières sont à adopter. Il faut impérativement porter un masque de protection dès que vous sortez de la maison et limiter les contacts directs et indirects (via les objets) sur votre trajet. Une fois arrivé chez votre psychologue, vous devez vous laver les mains à l’eau et au savon ou à défaut avec une solution hydroalcoolique.

Sur place, vous ne devez en aucun cas lui serrer la main ou l’embrasser. Les mesures de distanciation sociale de 1 m doivent être respectées.

Une séance à distance aide le travail psychologique

Dans la lutte de la propagation du virus Covid-19, le syndicat national des psychologues a mis en avant « la téléconsultation pour tous ». Ce décret du 16 mars change la donneIl pourra être modifié en fonction de l’évolution de la pandémie. Échanges d’emails ou de textos, conversations téléphoniques, visioconférences sur Skype, Whatsapp, FaceTime, Doctolib… Voilà plusieurs moyens envisageables. Certains cabinets ont déjà mis en place des initiative comme celle-ci, qui propose des solutions de psychologue en ligne.

Ces professionnels de la santé considèrent que le suivi psychologique est crucial, notamment dans le contexte actuel. Ainsi, ils offrent leur aide à ceux qui ont besoin d’une écoute attentive. Ils interviennent pour soulager l’anxiété de ceux qui se sentent mals dans leur peau.

Une consultation en ligne, essai concluant

Cette aide psychologique à distance a une double visée :

  • Aider les personnes sujettes à l’anxiété et à la déprime suite à la crise du Coronavirus
  • Suivre le traitement des personnes qui ont déjà reçu des soins psychologiques sans qu’elles n’aient besoin de se déplacer.

Pendant ce temps de crise, la présence obligatoire est facultative : les psychologues peuvent tenir des consultations par vidéo avec leurs patients. Ainsi, les conditions d’orientation ont été modérées. En plus des médecins de prévention, les médecins généralistes et les médecins du travail peuvent aussi envoyer une personne qu’ils jugent sensible vers un psychologue.

Les conditions sine qua non de ces séances sont les suivantes :

  • Pour les échanges via internet, l’application doit être obligatoirement cryptée de bout en bout
  • La durée de 45/60 min doit être respectée. Les tarifs restent inchangés à ces conditions.
  • L’entrevue est stockée dans le dossier du patient
  • Des pseudocodes distincts ont été conçus pour les séances de vidéoconsultation
  • Le ticket modérateur reste dû
  • Le psychologue vérifie en amont si le patient est capable de travailler ainsi et dispose du matériel nécessaire.
    Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
    [Total : 0   Moyenne : 0/5]

    Pin It on Pinterest

    Share This