Dernière mise à jour de l’article : 30/11/2020

Organe sous estimé, l’intestin joue pourtant un rôle prépondérant au sein de l’organisme. Il abrite le deuxième plus grand système nerveux du corps humain, après le cerveau. Il est très important d’en prendre soin pour éviter son irritabilité. Vous devez encore plus y veiller si vous pratiquez une activité sportive intense, car l’intestin est mis à rude épreuve lors des efforts. Avant d’aborder le rôle de la glutamine dans la récupération sportive autour de l’intestin, cet article se chargera de vous conseiller sur comment prendre soin de vos intestins.

Comment prendre soin de vos intestins ?

Une activité sportive intense et répétée peut être à l’origine de la dégradation de la flore intestinale. On assiste même à des maux de ventre chez certains sportifs. Ces derniers doivent donc entretenir leur flore intestinale. Dans ce cas, un apport en protéines et en acides aminés (c’est le cas de la glutamine), sera un véritable atout pour l’entraînement du sportif et pour lui permettre une récupération optimale.

La glutamine est, en effet, l’acide aminé le plus présent dans le sang et les muscles. Elle participe à la synthèse des protéines, au maintien de l’équilibre de la flore intestinale, à la protection immunitaire et à l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Elle est disponible en complément nutritionnel et son apport par l’alimentation est capital dans le processus de récupération. Pour vous en procurer, je vous recommande de prendre des produits 100 % naturels et bio issus de l’agriculture végétale et également adaptés au régime végétalien. Cela, pour vous assurer de l’absence de toute substance chimique ou toxique, qui peuvent mettre en péril la qualité du produit.

Pour des intestins en bonne santé, je vous conseille de :

  • privilégier une alimentation riche en légumes (environ 80 %) ;
  • prendre beaucoup de fruits ;
  • consommer des végétaux lacto-fermentés comme la choucroute ;
  • réduire voire éliminer de votre alimentation les sucres industriels ;
  • limiter voire supprimer la consommation de produits transformés.
sportif ventre musclé
Faire du sport est efficace aussi bien pour l’intérieur du corps que pour l’extérieur

Le rôle du microbiote intestinal ou flore intestinale

Le microbiote intestinal qu’on appelait autrefois flore intestinale permet la digestion des aliments non digérés, protège l’organisme contre les bactéries nocives grâce à l’effet barrière, et renforce le développement du système immunitaire. Il exerce une influence sur le comportement. C’est une sorte d’intelligence bactérienne qui permet une continuité biologique extraordinaire entre nous, les autres et l’environnement.

Intimement lié au cerveau par le nerf vague, l’intestin est considéré comme le second cerveau de l’organisme. Il rassemble un éventail d’informations avec ses cellules nerveuses et les communique ensuite au cerveau, qui peut, à cet effet, déterminer l’humeur et les sensations de l’être humain.

Le mauvais fonctionnement du microbiote intestinal

Le tube digestif de l’homme abrite un nombre incalculable de bactéries. Ces bactéries digèrent en réalité ce que nous n’arrivons pas à digérer naturellement, et produisent aussi de l’énergie. Les cellules du tissu intestinal fonctionnent en accord pour assurer l’imperméabilité des intestins. On parle de jonctions serrées, qui peuvent par contre s’ouvrir en fonction de ce que nous mangeons. Cela peut être à la base des intestins poreux qui sont à leur tour responsable des intolérances alimentaires et de nombreuses maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaque, le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, les thyroïdites, le vitiligo…

D’un autre côté, quand vous avez des difficultés digestives, vous vous sentez de mauvaise humeur, irritable et parfois même déprimé. Le ventre a donc une influence sur les émotions. La colopathie fonctionnelle aussi connue sous l’appellation de syndrome du colon irritable est un trouble qui combine des dysfonctionnements au niveau des intestins tels que les douleurs abdominales, la diarrhée, la constipation, le ballonnement…

Il est à noter que plusieurs facteurs combinés sont responsables de la dégradation de bonnes bactéries indispensables pour le bon fonctionnement des intestins :

  • une alimentation déséquilibrée associée ;
  • une hygiène de vie malsaine ;
  • Le stress ;
  • une prise sans contrôle d’antibiotiques.

Ce sont des exemples parmi tant d’autres. Il est donc important d’avoir un mode de vie sain pour maintenir vos intestins en bonne santé.

En résumé, il n’est plus à prouver désormais que la santé passe par le bon fonctionnement de la flore intestinale. C’est pour cela qu’il faut bien en prendre soin. Je tiens à souligner que la pratique d’une activité sportive régulière et modérée n’altère en rien le bon fonctionnement de la flore intestinale. Elle mène plutôt à une augmentation des défenses immunitaires.

Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Pin It on Pinterest

Share This