Une literie de qualité, notamment lorsqu’il est question de son oreiller, est indispensable pour passer des nuits reposantes. Souvent négligé, un oreiller confortable permettra pourtant d’améliorer votre sommeil. Aujourd’hui, la mode est aux oreillers à mémoire de forme. Comment les choisir ?

Une literie de qualité, notamment lorsqu'il est question de son oreiller, est indispensable pour passer des nuits reposantes. Comment les choisir ?

Comment choisir un oreiller à mémoire de forme ?

Pour un sommeil de qualité, portez une attention particulière à votre oreiller. Si vous envisagez l’achat d’un oreiller à mémoire de forme, certains critères seront à respecter pour le choisir. Tenez tout d’abord compte de votre position de sommeil : avez-vous plutôt l’habitude de dormir sur le dos, le ventre ou le côté ? Vous aurez besoin d’un oreiller à mémoire de forme différent selon les cas.

Considérez ensuite le critère de la densité de l’oreiller. Nous vous conseillons d’opter pour un oreiller avec une densité de 50 kg/m3. Choisissez également la forme, qu’elle soit carrée ou rectangulaire. Vous pouvez aussi vous aider des labels et certifications pour choisir votre oreiller. Enfin, vous devez tenir compte de son garnissage, c’est-à-dire de la matière dans laquelle il est fabriqué.

Les meilleures matières pour un oreiller

Le garnissage est un critère qui détermine la qualité de votre oreiller. Vous aurez le choix entre un garnissage naturel et un garnissage synthétique. Pour choisir ce qui vous convient le mieux, n’hésitez pas à essayer votre oreiller avant de l’acheter.

Les matières comme le duvet ou les plumes sont naturelles et s’adaptent aux mouvements de votre tête pendant votre sommeil. Elles possèdent également de remarquables propriétés absorbantes. Le duvet est le meilleur choix si vous préférez un coussin moelleux, tandis que les plumes sont idéales si vous souhaitez investir dans un oreiller ferme. Le latex naturel est aussi une matière utilisée pour un garnissage naturel, tout comme le coton, la soie, la laine et les céréales.

oreiller mémoire de forme

Hypoallergéniques et très malléables, les matières synthétiques utilisées pour confectionner un oreiller peuvent être du latex ou de la mousse à mémoire de forme (viscoélastique). Cette dernière à la capacité de reprendre sa forme initiale après chaque mouvement et donc de s’adapter à votre morphologie. Le latex, quant à lui, se caractérise par sa souplesse et sa capacité à laisser passer l’air. Il bénéficie en fait d’une structure alvéolaire.

Cet article peut vous intéresser : Sommeil : 4 solutions naturelles et ancestrales pour mieux dormir

Quel oreiller selon votre problème ?

Vous souffrez de douleurs cervicales ou dorsales, de ronflements ou d’insomnie ? Il faudra adapter votre oreiller à votre problème. Pour des douleurs cervicales, optez pour un oreiller cervical. Il s’agit d’un coussin qui soutient et préserve les cervicales en soulageant les douleurs que vous ressentez. L’oreiller en mousse viscoélastique est un exemple d’oreiller pour ce type de douleurs.

Celui-ci est également indiqué si vous avez des problèmes de dos, tout comme les oreillers en latex, en polyester à mémoire de forme ou même en bambou si vous ressentez souvent des douleurs. Quel que soit l’oreiller que vous choisissez, préférez-le plat, moelleux et idéalement de forme rectangulaire. Vous êtes sujet à l’insomnie ? Optez pour un oreiller à garnissage naturel pour bénéficier de sa qualité de thermorégulation. Si vous ronflez souvent, il faudra choisir un oreiller qui vous permettra de poser votre tête sans que celle-ci subisse de pression. Un oreiller souple, en matière naturelle, fera donc l’affaire dans ce cas.

Pin It on Pinterest