La plupart des métiers du secteur médical présentent un risque pour votre dos. L’immobilité prolongée dans un fauteuil inadapté ou le fait de rester debout pendant une longue période peuvent provoquer une lombalgie. Voici quelques solutions pour vous aider à prendre soin de votre dos en milieu médical.

Portez des chaussures médicales

Les douleurs du dos trouvent parfois leur origine dans les douleurs aux pieds. Le port de chaussures inconfortables peut causer des douleurs lombaires, surtout si vous restez souvent debout. C’est pour cela que nous vous conseillons de porter des chaussures d’infirmière (les fameux sabots médicaux) pour soulager votre voûte plantaire. Ces chaussures ont un effet protecteur et isolant. Ils réduisent l’inconfort et la fatigue liée au fait de travailler debout.

En plus, avec des chaussures médicales pour femme ou pour homme, vous n’aurez plus à craindre les risques de chutes, car les semelles sont antidérapantes. Ces chaussures sont fabriquées pour être lavées facilement et donc assurer une bonne hygiène en milieu médical. Même si le port de chaussures médicales n’est pas une obligation en France, il a quand même tendance à être très suivi par le personnel médical.

chaussures médical maux de dos
Le mal de dos peut parfois être résolu par de simples chaussures

Maux de dos : optez pour un fauteuil ergonomique

Si vous êtes un médecin qui passe ses journées assis, vous pouvez opter pour un fauteuil ergonomique. Celui-ci vous permettra de soulager votre dos et de mieux vous concentrer sur votre travail. En effet, les fauteuils ergonomiques sont conçus pour pouvoir soutenir la posture assise. Les dossiers de ces sièges sont généralement longs et s’étendent de l’assise jusqu’aux épaules voire jusqu’à la nuque.

Au niveau de la partie inférieure du dossier du fauteuil ergonomique, une section s’incurve légèrement vers l’avant pour épouser la courbe naturelle du bassin et de votre dos. Cette partie du fauteuil est d’ailleurs appelée « support lombaire », car elle contribue à protéger la colonne lombaire.

Il faut aussi souligner que les fauteuils ergonomiques possèdent des accoudoirs réglables qui soutiennent vos coudes et vos avant-bras lorsque vos bras pendent naturellement le long de votre corps. Cela vous permet d’utiliser votre ordinateur sans provoquer de fatigue musculaire dans les bras et les épaules. Le réglage de la hauteur du siège vous permet de vous asseoir avec les pieds à plat sur le sol. Les hanches et les genoux fléchis pour former un angle de 90 degrés. Certaines chaises ergonomiques ont un dossier qui peut être déplacé vers l’avant ou vers l’arrière pour réduire la profondeur du siège.

S’asseoir sur un fauteuil avec un bon soutien dorsal vous encourage à vous tenir plus droit. Cela vous permet aussi d’atteindre tous les éléments de votre bureau sans vous pencher vers l’avant et exercer une pression supplémentaire sur votre dos.

Pour finir, les fauteuils ergonomiques sont généralement fabriqués à partir de matériaux de qualité supérieure à l’inverse des sièges de bureau habituels. Certains modèles sont même légèrement rembourrés pour vous offrir un confort optimal.

Professionnels de santé : apprenez à écouter votre corps

Lorsque vous travaillez dans le milieu médical, il faut apprendre à écouter votre corps. Lorsque vous ressentez de fortes douleurs lombaires, n’hésitez pas à vous asseoir. Profitez des pauses entre deux interventions pour faire quelques mouvements. Nous vous conseillons de vous échauffer avant de faire une tâche assez difficile. Vous pouvez par exemple faire des étirements vers le haut et vers le bas. La pratique régulière de certains exercices tels que le gainage et le Pilate permet de prévenir les douleurs lombaires.

Évitez également de soulever régulièrement des objets lourds sur votre lieu de travail. Si vous remarquez que les douleurs deviennent chroniques, consultez un spécialiste afin de commencer un traitement adéquat.

Milieu médical : réduisez le stress au travail

La plupart des facteurs du mal de dos au travail sont dus à la posture et aux gestes inadéquats que vous effectuez. Néanmoins, les causes du mal de dos peuvent être aussi d’ordre psychologique. Le stress par exemple est un facteur aggravant. Dans le milieu médical, plusieurs éléments peuvent contribuer à augmenter le stress : l’intensification de la charge de travail, un manque de temps de récupération entre deux journées de travail, une pression hiérarchique très forte ou encore un manque de soutien de la part des collègues.

Vous aurez beau adopter des postures adaptées ou utiliser des fauteuils ergonomiques, si vous ne résolvez pas le problème du stress sur le lieu de travail, cela n’aurait servi à rien. Vous pouvez demander des jours de repos, voyager ou parler de votre situation avec un délégué du personnel s’il s’agit d’un problème hiérarchique.

Pin It on Pinterest