Faire pousser vos légumes dans un coin du salon, parsemer vos petits plats d’herbes aromatiques fraîchement cueillies sur le bord de votre fenêtre : vous en rêvez ! Bonne nouvelle : cultiver un potager d’intérieur est accessible à tous ! Découvrez tout de suite comment créer un jardin d’appartement en 3 étapes. 

Jardin d'appartement

Étape 1 : préparer son potager d’intérieur

Pour commencer, sachez que le salon et la cuisine constituent les pièces à privilégier pour l’installation d’un potager d’intérieur. Assurez-vous toutefois que ces espaces soient suffisamment lumineux et ventilés. La qualité du jardin dépendra en grande partie de l’abondance de soleil. Il est de ce fait déconseillé de cultiver vos légumes et herbes aromatiques dans une pièce orientée au nord. Si vous estimez que votre intérieur est trop sombre, misez sur le balcon ! Vous n’avez aucun espace extérieur ? Dans ce cas, le bord d’une fenêtre fera parfaitement l’affaire. 

Passons ensuite aux contenants. Suivant l’emplacement choisi et le type de graines que vous allez planter, vous opterez pour des pots de différents diamètres et profondeurs, des bacs ou des jardinières. Pensez également aux soucoupes ! Sachez qu’un bon drainage de l’eau est indispensable à la bonne santé des plantes potagères cultivées en intérieur. Il est donc impératif de choisir des contenants à trous ou, à défaut, d’acheter des billes d’argile à déposer au fond du pot. Enfin, n’oubliez pas de vous procurer un petit arrosoir

Inspirez-vous de jardins d’appartement sur Pinterest : Lancer la recherche

Il est désormais temps de choisir les légumes et les herbes qui occuperont votre espace de verdure.

Étape 2 : sélectionner les bonnes variétés de végétaux

Au-delà de vos préférences gustatives, plusieurs critères entrent en jeu lors de la sélection des végétaux à cultiver. Vitesse de croissance, facilité d’entretien, volume de la plante : autant d’éléments à étudier. Les herbes aromatiques, incontournables des jardins d’intérieur, se développent sans difficulté. Basilic, coriandre, ciboulette, persil, menthe et bien d’autres encore : le choix est vaste. Il vous suffit de laisser libre cours à vos envies ! 

Quant aux légumes, plusieurs variétés se prêtent bien au jardinage en appartement, en particulier :

  • les légumes dits « décoratifs », comme les tomates cerise et les piments ;
  • les légumes-feuilles, comprenant les salades et les épinards. Leurs atouts : ils poussent rapidement et s’adaptent parfaitement aux contenants de taille réduite en raison du faible volume de leurs racines ; 
  • les légumes d’été, par exemple les aubergines et les poivrons. 

La culture des légumes racines dans votre intérieur s’envisage uniquement si vous disposez de beaucoup de place. Vous aurez en effet besoin de pots larges et profonds afin que les racines se développent à leur aise. Seul légume de cette famille qui se cultive facilement en appartement : le radis ! 

Votre choix est fait ? Passons aux plantations !

Étape 3 : ensemencer et planter en suivant des règles précises

Jardiner chez soi traduit bien souvent un désir de retour à la nature, d’une volonté de s’alimenter simplement et naturellement, en respectant les méthodes de l’agriculture biologique. Exit donc les pesticides et engrais chimiques ! Vous souhaiterez peut-être cultiver votre potager en accord avec les principes de la biodynamie, c’est-à-dire en suivant scrupuleusement le rythme des saisons. Dans ce cas, munissez-vous d’un calendrier spécifique afin de connaître les meilleures périodes de semis pour chaque type de plantes potagères. Autre conseil : veillez à bien associer les légumes afin d’éviter la propagation des parasites. Par exemple, vous placerez ensemble tomates et oignons, poireaux et carottes, etc.

Que vous optiez pour l’achat de plants ou que vous réalisiez vous-mêmes les semis, gardez toujours à l’esprit l’importance de l’arrosage. Dans un jardin d’intérieur, les végétaux se développent sur une surface réduite et consomment donc les nutriments et l’eau que vous leur donnez plus rapidement. Ceci est particulièrement vrai pour les herbes aromatiques. Prenez soin de les arroser souvent et de les placer dans un endroit ensoleillé, idéalement près d’une fenêtre. Dernier conseil : les légumes-fruits comme les tomates et les concombres se développeront harmonieusement dans des contenants de grande taille pourvus d’un tuteur. 

Cet article peut vous intéresser : Repas du soir simple : 4 conseils pour manger équilibré

Créer un jardin d’appartement : les points clés

Pour terminer, résumons les points clés à retenir lorsque l’on se lance dans la création d’un jardin d’appartement. Privilégiez l’endroit le plus lumineux de votre logement, idéalement le salon ou la cuisine. Réfléchissez en amont aux types de végétaux que vous souhaitez cultiver : herbes aromatiques, légumes-fruits, légumes-feuilles… Achetez le matériel nécessaire en conséquence (pots, jardinières, arrosoir, tuteurs…). Lorsque vous effectuez vos plantations, puis lors de l’entretien de votre jardin au quotidien, vérifiez que le drainage de l’eau s’effectue correctement. Enfin, pensez à arroser fréquemment vos herbes et plantes potagères. 

Vous voilà prêt à effectuer vos premiers pas de jardinier d’intérieur !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This