L’entraide peut devenir vitale dans certaines circonstances, source de soulagement, ou de joie dans le quotidien de chacun.

Un déménagement, un accident, l’arrivée d’une dépendance, le besoin d’aide pour la garde des enfants de temps à autre, ou pour déplacer un meuble, brancher ou réparer un électro-ménager, autant de situations de la vie où nous pouvons avoir besoin de l’autre. Également nous pouvons aussi avoir envie de partager et cultiver des relations de convivialité avec nos voisins.

L’habitat participatif, une solidarité de proximité ? sur Prends en soin
L’habitat participatif est un terreau d’une solidarité entre voisins.

Qu’est-ce que l’habitat participatif ?

L’habitat participatif, est une démarche de futurs voisins qui créent leur projet de vie, leur projet de voisinage. Ils l’inscrivent dans une charte. Puis l’expriment dans le pré-programme architectural de leur lieu de vie. Ils peuvent aller jusqu’à concevoir, assurer la construction ou la rénovation de leurs logements, en tant que maitre d’ouvrage, puis assurer la gestion collectivement après emménagement.

Ces projets, ouverts à toutes et à tous, de tout âge, tout niveau de ressources, tout milieu social, toute activité, permettent à des citoyens de se retrouver autour de valeurs communes, d’espaces communs, creuset de leur solidarité.

C’est une démarche citoyenne !

Les apports de l’habitat participatif

L’habitat participatif, est une réponse pour lutter contre l’isolement des anciens, entre autres, les familles peuvent être géographiquement éloignées.

Ce concept insuffle l’esprit de village.

La démarche d’habitat participatif est une reformulation de nos besoins dans notre logement. Certains biens ou services deviennent accessibles par la mutualisation. Par exemple : une salle commune, une chambre supplémentaire partagée pour recevoir la famille ou les amis, un jardin potager, un atelier de bricolage, … Également l’organisation du partage de l’usage de véhicules de différentes capacités peut être mise en place au sein d’un habitat participatif.

Autant de raisons d’explorer la démarche et parcourir le chemin pour voir grandir son projet créateur de lien social 😊

Cet article peut vous intéresser : Comment utiliser l’énergie solaire à son échelle ?

Comment s’y prendre : Rencontrer mes futurs voisins

Pour rencontrer des futurs voisins, découvrir ce mode de vivre ensemble, rentrez en contact avec le réseau de l’habitat participatif ! 

Les associations locales de votre région, ou de la région dans laquelle vous souhaitez vivre, pourront vous guider pour les premiers pas. Elles permettent la mise en lien entre les personnes qui cherchent un groupe, et les groupes en formation, et entre les groupes qui cherchent un foncier et les propriétaires. 

Celles et ceux qui font vivre ces associations sont passionnés et toujours ravis de partager des expériences nourrissantes et voir naître de nouveaux projets d’habitat groupés.

Le lien utile :

Le Mouvement Habitat Participatif France, l’association nationale de l’habitat participatif regroupant toutes les actions locales, et permettant la contribution, et la rencontre de vos futurs voisins :

https://www.habitatparticipatif-france.fr

Les évènements :

Chaque année les journées portes ouvertes européennes de l’habitat participatif ont lieu au mois de mai, et permettent la visite de nombreux lieux autogérés.

Les rencontres nationales de l’habitat participatif sont en temps fort environ tous les deux à trois ans, et réunissent habitants, futurs habitants, militants, professionnels, et institutionnels pour des partages et une synergie.

Et comment s’y prendre : Si vous avez déjà constitué votre groupe de futurs voisins

L’accompagnement de votre projet peut-être un besoin et est un facteur de réussite.

Pour aller plus loin sur ce sujet : http://carolesamuel.fr

Pin It on Pinterest

Share This