Dernière mise à jour de l’article : 18/07/2021

Le cannabidiol est capable de déclencher de nombreuses réactions par sa présence dans votre organisme. C’est un catalyseur qui agit principalement sur le cerveau pour réduire les douleurs. Le fait qu’il impacte précisément le système nerveux le rend particulièrement efficace. C’est cette communication qui permet d’influencer l’ensemble du corps à passer outre ce qu’il endure. Connaissez-vous les douleurs que le cbd est susceptible de soulager ? Si non, découvrez-les à travers ce guide.

Voici la liste des douleurs qui peuvent être soulagées par le CBD

L’arthrite

Dans la lutte contre la douleur, les effets analgésiques du cannabidiol sont plus que remarquables selon de nombreux consommateurs. Ces derniers lui reconnaissent une efficacité contre les douleurs induites par certaines maladies et par le poids de l’âge. 

C’est notamment le cas de l’arthrite qui est un endolorissement musculaire qui atteint les personnes âgées. Cet état qui peut plonger l’individu dans de longues souffrances entraîne également une limitation de mouvement. 

Les risques d’inflammation des articulations et d’aggravation peuvent survenir si le malade n’est pas suivi. Le CBD permettrait selon les résultats d’une étude mentionnée par le European Journal of Pain de faire disparaître les maux causés par l’arthrite rhumatoïde. Il agirait comme un antidouleur en interceptant l’information nerveuse avant qu’elle n’atteigne le cerveau du patient. N’hésitez donc pas à procéder à l’achat de CBD en ligne si vous souffrez de ce mal.

Les douleurs rhumatismales

Grâce à ses vertus anesthésiques, le CBD permet également de soulager les maux chroniques provoqués par le rhumatisme. D’ailleurs, le Docteur et pharmacien suisse Manfred Fankhauser confirme l’utilité de cette molécule dans le traitement de la maladie. Cela dit, il fait une distinction claire quant aux buts de l’utilisation de ce produit. Il précise qu’il est question de se servir du cannabidiol plus comme un anti-inflammatoire qu’un antidouleur. 

Pour atténuer la souffrance physique, il faut plutôt jouer sur une combinaison entre le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD. Les apports intrinsèques du second élément ralentiront les effets secondaires du premier.

Les migraines quotidiennes

Lorsque vous souffrez d’une migraine, vous subissez de violents maux de tête à longueur de journée. En atteignant les douleurs les plus élevées, cela accroît votre irritabilité, votre sensibilité à la lumière et provoque des nausées. En prenant du CBD, le patient augmente son taux de sérotonine. 

En effet, la baisse de cette hormone peut devenir la cause de violentes migraines. Contrairement à d’autres moyens palliatifs utilisés, le cannabidiol ne provoquera aucune retombée psychoactive.

Les douleurs menstruelles chez la femme

Chez les femmes, les règles constituent une période particulièrement difficile. Pour certaines, elles sont presque systématiquement douloureuses, ce qui les rend encore plus insupportables. À cet effet, de nombreuses femmes n’hésitent pas à recourir à des injections pour faire passer la douleur. Avec la consommation du CBD, vous n’aurez plus besoin d’avoir recours à cette méthode. 

En effet, la molécule agirait comme un myorelaxant sur les zones douloureuses afin de les soulager. Dans la pratique, elle va permettre de décontracter les différents muscles sollicités et faire redescendre la pression. En outre, la molécule agit contre les maux de dos provoqués par les crampes menstruelles.

En définitive, il faut retenir que le cannabidiol permet principalement de faire barrière contre les douleurs musculaires et neurogènes. Ses vertus antalgiques servent efficacement à atténuer la souffrance des patients.

Pin It on Pinterest