Vous manquez de concentration au travail ? Ou vous rencontrez de réelles difficultés à vous remémorer des noms de vos collègues ou amis ? Ou encore, vous oubliez certains faits ? Eh bien ! Avec l’âge, les trous de mémoire deviennent de plus en plus réguliers. Ce sont des symptômes du vieillissement naturel des neurones. Toutefois, ils peuvent également se manifester chez les plus jeunes.

Pour y remédier, plusieurs personnes envisagent parfois l’implantation d’électrodes dans le crâne. Mais, savez-vous qu’il existe des astuces naturelles qui peuvent aider à stimuler les facultés du cerveau au quotidien ? Grâce à elles, vous constaterez rapidement une nette amélioration de votre mémoire.

Éviter le stress

Troubles de mémoire

Contrairement aux idées reçues, les oublis ne se développent pas toujours pour engendrer des affections dangereuses comme l’Alzheimer. Souvent, ils sont déclenchés par des émotions comme l’angoisse, le stress, etc. En fait, dans ces moments, le sujet est moins disponible et attentif aux informations reçues. Aussi, précisons que le stress favorise la production de cortisol. Ce dernier est une hormone qui impacte négativement sur l’enregistrement des souvenirs dans la mémoire à long terme.

Il est conseillé donc de suivre des traitements anti-stress efficaces pour éviter ces désagréments. Si vous manquez d’idée, vous pouvez vous rendre sur emotions-detox.fr pour découvrir la meilleure thérapie de libération émotionnelle.

Stimuler son intellect par des jeux

L’une des meilleures solutions pour booster sa mémoire est de s’adonner à des jeux sollicitant les capacités cognitives. On peut citer par exemple les jeux d’échecs, le scrabble, le bridge, le tarot ou tout autre jeu de logique ou de chiffres. Si vous manquez de partenaire, vous pouvez lire les magazines ou réaliser les mots croisés.

Ces différentes activités jouissent d’une grande efficacité en ce qui concerne l’augmentation du quotient intellectuel. Ils permettent de bien muscler son cerveau et augmentent les capacités intellectuelles.

Pratiquer des exercices physiques

Cela a été prouvé dans de nombreuses études épidémiologiques : le sport agit positivement sur les fonctions cognitives. Plusieurs champions du monde de la compétition de mémoire recourent à cette méthode. En effet, le cerveau secrète des endomorphines pendant l’effort. De ce fait, le volume sanguin est bien stimulé, ce qui permet une bonne irrigation des cellules grises et favorise une meilleure nutrition des neurones. Il produit également des hormones telles que la noradrénaline qui joue un rôle important dans le processus d’attention.

N’oublions pas également que le sport aide à oxygéner le cerveau. Ne cessez donc jamais de courir, de pédaler ou de nager.

Soigner son alimentation

Troubles de mémoire

L’autre astuce pour mieux entretenir et booster la mémoire est d’adopter une nourriture saine et équilibrée. Il faudra privilégier la consommation des aliments riches en Oméga 3 comme :

  • les céréales ;
  • les fruits ;
  • l’œuf ;
  • le fromage,
  • le lait,
  • le yaourt ;
  • le poisson ;
  • le chocolat ;
  • etc.

Ces aliments renforcent les parois des neurones et réduisent les trous de mémoire et les baisses de concentration.

À l’opposé, évitez les aliments riches en gras ou en sucres ajoutés ainsi que l’excès de caféine ou d’alcool. Par exemple, l’abus d’alcool peut provoquer des lésions irréversibles des neurones. L’excès du café, quant à lui, être à la base des troubles du sommeil et donc perturber les processus de mémorisation.

Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Pin It on Pinterest

Share This