Les cheveux sont un des symboles forts de la virilité masculine. Nombreux sont les histoires et mythes qui tournent autour de ce thème cher au sexe masculin. Longs, coupés courts, en dreadlocks et même en chignon, l’homme tient à ses cheveux. Malheureusement, le cuir chevelu peut être agressé de multiples façons, le terrain génétique peut jouer… et c’est la chute. Si celle-ci est normale, lorsque le crâne commence à se dégarnir, c’est la panique !

Calvitie ou pelade, retrouvez dans cet article des solutions pour contrer la perte des cheveux, mais aussi comment faire la différence entre différents types d’alopécie chez l’homme.

Perruque, shampooing anti chute, greffe capillaire, rasage complet, que choisir ?

Il n’est jamais facile pour un homme de voir tomber ses cheveux, et de constater l’éclaircissement de son cuir chevelu de jour en jour. Si la chute ne peut être enrayée, et que vous ne supportez pas de voir votre calvitie ou votre crâne chauve, vous pouvez porter une perruque pour le dissimuler. On ne parle pas de moumoute, mais bien d’un postiche indécelable. Le rendu d’une perruque pour homme haut de gamme est parfaitement naturel et agréable au toucher. Elle peut être créée sur mesure pour imiter à la perfection vos cheveux, ou achetée en prêt-à-porter.

L’utilisation de produits va freiner la perte des cheveux un certain temps, mais si celle-ci est naturelle, ils ne la stopperont pas sur le long terme. Les entrées maritimes, la tonsure, les tempes éclaircies finiront hélas par s’installer. Si vous ne supportez pas l’idée de devoir vous raser le crâne, ou d’assumer votre chevelure éclaircie, vous pouvez aussi envisager la greffe capillaire. Cette intervention chirurgicale offrira un rendu naturel une fois que les implants auront pris.

calvitie

Faites la différence entre calvitie et pelade

Les hommes ne sont pas tous égaux face à la perte de cheveux. Si cela se fait de façon progressive dans certains cas, pour d’autres cela peut se produire de façon brutale.

La calvitie ou l’inexorable chute

La calvitie est un phénomène principalement masculin. Elle est causée par un excès d’hormones mâles. Les signes précurseurs d’une calvitie sont la perte abondante de cheveux au niveau des tempes, du front ou encore au sommet du crâne. Il n’y a pas d’âge type pour qu’elle se déclare mais, en moyenne, cela commence entre 20 et 35 ans. Généralement, plus la calvitie se déclare tôt et plus elle sera sévère. Malheureusement, une calvitie est permanente : la zone touchée ne verra plus ses cheveux repousser. Elle est aussi héréditaire : si un membre de votre famille en souffre, il est probable que vous en souffriez également.

Cet article peut vous intéresser : Au secours, mes cheveux sont gras !

La pelade, fléau des cheveux

La pelade est une perte de cheveux par plaques. Contrairement à la calvitie, elle n’est pas localisée et peut se présenter chez l’adulte comme chez l’enfant. On pense souvent à tort qu’il s’agit d’une maladie psychosomatique, alors qu’il n’en est rien. La pelade apparaît lorsque le système immunitaire attaque le système pileux causant ainsi la chute de ces derniers. Les principales raisons de la pelade sont une infection virale ou encore l’exposition à un produit toxique. Il existe des traitements si le problème est pris rapidement, mais les cheveux ainsi perdus peuvent ne pas repousser.

Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Pin It on Pinterest

Share This