fbpx
fermer la fenetre

Vous êtes libre de recevoir une newsletter utile

Un mauvais transit intestinal peut entraîner de véritables souffrances aussi bien physiques que psychologiques. Physiquement, cela peut se traduire par des maux de ventre, de dos ou de côlon et engendrer beaucoup de fatigue. Mais il existe également une souffrance mentale qui peut aller certaines fois jusqu’à la phobie sociale.

Retrouvez dans cet article comment prendre soin de votre transit intestinal de façon naturelle, au quotidien.

Merci à Annie, membre de la communauté de Prends en Soin, d’avoir demandé à traiter ce sujet. Si vous aussi désirez avoir des réponses à des thèmes qui vous tiennent à cœur et auxquels vous ne trouvez pas les réponses adéquates, vous pouvez devenir membre en vous inscrivant à la newsletter. Un formulaire vous sera ensuite proposé à cet effet. Cliquez ici : Inscription Newsletter

Que faire en cas de transit intestinal lent, de constipation ?

La constipation peut vous faire souffrir occasionnellement. Mais parfois, elle devient un cauchemar de tous les jours. C’est le cas lorsque vous ne sentez le besoin d’aller à la selle que trois fois en une semaine, voire moins. Les matières fécales semblent être très dures et vous n’arrivez à vous en débarrasser qu’avec beaucoup d’efforts, extrêmement désagréables. En étant constipé, un individu ne vit plus la sensation de libération après être passé aux toilettes. Comment faire pour régler ces problèmes de transit intestinal ?

Boire une quantité suffisante d’eau

L’eau demeure un remède efficace contre de nombreux maux. Selon votre corpulence, vous devez boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour, au minimum. Cela assure le bien-être quotidien et le bon fonctionnement de l’organisme. Accroître la consommation d’eau permet d’accélérer le transit intestinal. Les selles seront ramollies plus rapidement. Leur évacuation se facilitera et prendra alors moins de temps.

Des jus de fruits à votre service

Mère nature vous offre des moyens simples pour vous débarrasser de la constipation. Afin d’éveiller l’intestin paresseux, divers agrumes peuvent devenir vos alliés. Les pamplemousses et les oranges exercent des effets laxatifs naturels. Dès votre réveil, préparez un verre de jus de citron frais, cela permet de ramollir les selles immédiatement. Par ailleurs, la boisson vous assure le plein de vitamines dès le matin. Les pruneaux figurent également parmi les fruits à effet laxatif. Bien connu des grands-mères, le jus de raisin fait parti des meilleures solutions pour lutter contre la constipation. Il est possible de consommer ces jus durant le déjeuner ou avec vos collations.

Plus de fibres dans vos assiettes

Avec la culture fast-food (en perdition, espérons), votre organisme ne profite plus des bienfaits des fibres naturelles. Les céréales raffinées que vous prenez le matin manquent d’éléments pour réglementer le transit intestinal. Pour éviter la constipation, un changement d’habitudes alimentaires s’avère souvent nécessaire. Tournez-vous vers un régime comportant plus de légumes et de fruits frais. Au lieu de prendre des fritures comme en-cas, pourquoi ne pas croquer une pomme et gagner en ce faisant plus de fibres ? Cela aide votre corps à éliminer les déchets et à améliorer le transit intestinal. Privilégiez aussi les céréales complètes comme les pâtes, le riz et le pain.

La pratique du sport pour lutter contre la constipation

Le manque d’activités physiques favorise le transit intestinal lent. Si vous avez une vie qui se limite au boulot devant l’ordinateur ou du moins à un travail principalement assis, la constipation s’installe facilement. Le corps a besoin de bouger au quotidien pour que l’intestin fasse son travail de manière convenable. Une marche d’une trentaine de minutes par jour fera l’affaire. Des exercices d’abdominaux permettent de raffermir cette partie du corps tout en stimulant le transit intestinal.

Massage du ventre et donc des intestins

Lorsque votre ventre est massé de façon régulière, l’intestin est stimulé. Le transit intestinal est alors facilité. Si vous souffrez de la lenteur de ce dernier, prenez l’habitude du massage du ventre. Il suffit d’une dizaine de minutes au réveil ou avant de vous coucher. Vous pouvez demander à votre conjoint(e) de réaliser ce massage, ce qui sera à la fois agréable et utile.

Adopter de bonnes habitudes

Si vous souffrez d’un transit intestinal lent, il faudra commencer à établir de bonnes habitudes au quotidien. Aller aux toilettes à un horaire fixe, chaque jour, permet de réguler votre organisme. Vos muscles seront alors habitués à ce moment. Il se pourrait que l’habitude prenne du temps à mettre en place. Au lieu de paniquer si cela ne vient pas, mieux vaut prendre votre temps. Un magazine, un livre ou même votre téléphone portable vous aideront à vous relâcher. Même si vous avez fixé un horaire pour aller à la selle, évitez de vous retenir lorsque l’envie vous touche. Certains individus essaient de repousser leurs besoins, ce qui est tout à fait néfaste pour leur organisme.

Cet article peut vous intéresser : Le meilleur de mes lectures

Que faire en cas de transit intestinal trop rapide, de diarrhées ?

Si la constipation due à un transit intestinal trop lent fait souffrir beaucoup d’individus, d’autres endurent le contraire. Trop rapide, le transit intestinal engendre des maux de ventre juste après les repas. Vous pouvez également ressentir le besoin d’aller à la selle trois fois par jour, voire plus, ce qui peut poser des problèmes d’ordre social. Le volume des matières fécales devient inhabituellement important. Les diarrhées marquent également la rapidité du transit. Avec un passage rapide des aliments, vous pouvez souffrir du syndrome du colon irritable. Quelles solutions permettent-elles de revenir à un transit intestinal normal ?

Quels aliments à privilégier ?

Pour retrouver une durée de transit intestinal au top, remplissez votre assiette de nourritures riches en amidon. Les pâtes et le riz sans céréales complètes permettent de calmer la vitesse de digestion. Vous pouvez également en ce sens consommer des pommes de terre sous différentes recettes. Privilégiez ces aliments solides pour affermir les contenus avalés. Pour satisfaire le besoin de protéines, vous pouvez manger des viandes maigres sans peau. Poisson, poulet, dinde… conviennent à l’intestin à condition qu’ils ne soient pas gras.

Quelle nourriture éviter ?

Les légumes crus ne conviennent pas à l’intestin au rythme trop rapide. Il en est de même pour les fruits riches en fibres comme les pommes. Les légumineuses telles que les lentilles et les haricots secs doivent s’écarter de vos plats, sporadiquement car ils sont par ailleurs excellents pour la santé. L’alcool est à proscrire vu qu’il a tendance à engendrer des douleurs au colon. Avec un transit intestinal rapide, les charcuteries, la pâtisserie et tout ce qui est considéré comme trop riche ne conviennent pas à l’organisme. Évitez les viandes grasses et les nourritures épicées.

Quelles boissons prendre ?

Lorsque vous souffrez de transit intestinal trop rapide, l’eau consommée se perd rapidement à travers les selles. Vous devez alors boire en grande quantité afin d’empêcher la déshydratation. Les boissons salées procurent des sels minéraux et retiennent mieux l’eau. De bons bouillons peuvent être une solution fameuse. Le soda, le thé et le café contiennent des caféines. Ils stimulent alors le transit et ne conviennent pas aux personnes qui souffrent de diarrhée.

Que faire pour avoir un transit intestinal normal ?

Trop rapide ou trop lent, le transit devient une source de malaises au quotidien. Il faut donc qu’il soit au top pour assurer votre bien-être. Afin d’éviter les deux cas extrêmes, un mode de vie sain reste incontournable.

Avoir une alimentation saine et équilibrée

Cela commence par un litre et demi d’eau par jour au minimum. Les boissons permettent de ramollir les selles immédiatement en cas de constipation. Si le transit est, au contraire, trop rapide, les liquides empêchent la déshydratation. Le magnésium régule les fonctions de l’intestin. Pour vous en procurer, les oléagineuses ainsi que les fruits de mer doivent figurer dans vos plats.

Cet article peut vous intéresser : Comment le Thermomix permet de manger sainement

Faire du sport

Les activités sportives permettent aux organismes de fonctionner normalement. Les intestins travaillent mieux lorsqu’ils sont stimulés par les mouvements du corps. Si vous manquez de temps, il est préférable de saisir toutes les occasions qui se présentent au quotidien. Marcher sur de longues distances, monter les escaliers… ont déjà des effets bénéfiques sur la santé. En réalisant des exercices d’abdominaux, vous pouvez allier corps de rêve et transit intestinal normal. Les bonnes habitudes se fixent avec le temps. Il suffit donc de commencer petit à petit.

Préserver sa flore intestinale et son microbiote

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes vivant dans un environnement spécifique chez un hôte, en l’occurence nous et notre tube digestif.

Pour plus d’informations sur ce sujet précis, vous pouvez consulter l’article de Bio à la une qui en parle très bien : Microbiote : 4 conseils pour préserver sa flore intestinale.

Les intestins, rôle essentiel dans le transit intestinal

Un petit peu de lecture ne fait jamais de mal. Et quand un livre se vend à des millions d’exemplaires et qu’il vous donne des informations très utiles pour prendre soin de votre corps en général et de votre digestion en particulier, pourquoi se priver ?

Vous comprendrez dans cet ouvrage pourquoi les intestins sont tellement importants qu’ils sont considérés par beaucoup comme notre deuxième cerveau.

Le charme discret de l’intestin : Tout sur un organe mal aimé sur Amazon

 Consulter un médecin

Tous les conseils qui vous ont été délivrés dans cet article n’empêchent en rien de consulter votre médecin traitant en cas de symptômes récurrents. L’auteur de cet article n’est pas un professionnel de santé et même si de nombreux efforts sont effectués pour vous fournir des informations de qualité, seul un médecin peut vous aider de façon certaine. Il sera le seul à même de vous prescrire un médicament pour transit intestinal si le problème s’avère trop important.

Cela dit, si vous prenez soin de votre corps de manière générale et que vous l’écoutez intelligemment, vous réduirez certainement au maximum ce type d’épisodes désagréables. Pensez donc à ce que vous avez mangé, bu et fait les dernières heures et les derniers jours précédant de telles crises et vous identifierez sûrement un comportement à éviter.

 

Prends en Soin - La Newsletter

Recevez GRATUITEMENT la Newsletter!

 

En m'indiquant où vous l'envoyer ci-dessous, vous aurez accès GRATUITEMENT à la Newsletter de Prends en Soin !

Régulièrement, mais pas trop souvent, vous recevrez des informations utiles pour prendre soin de votre corps et de votre esprit parmi les autres et la nature.

Vous pourrez vous désabonner à chaque instant.

Vous allez recevoir dans quelques instants un mail de confirmation avec le lien de téléchargement.