Tout comme les humains, les félins rencontreront plusieurs maladies durant leur vie. Certaines d’entre elles ne seront que de passage alors que d’autres, nécessiteront d’être diagnostiquées à temps pour être prises en charge efficacement. En bref, voici donc les 3 principales maladies du chat à connaître pour mieux le protéger.

Le sida des chats

Tout comme chez les humains, le sida du chat attaque le système immunitaire des félins. Ainsi, il ne sera plus en mesure de se défendre efficacement contre d’autres agents pathogènes qui risquent de l’atteindre gravement. Dans la plupart des cas, le FIV est transmis par morsure et généralement, en contact avec des chats errants.

Pour les symptômes, ils sont assez légers même si on retiendra de la fièvre et de la diarrhée. Néanmoins, il faut savoir que les matous peuvent vivre des années sans être particulièrement affectés. Pour les cas les plus graves, on notera une inflammation de la bouche, une perte d’appétit ainsi qu’une perte de poids. C’est la raison pour laquelle, il est très important de faire le nécessaire en amont pour éviter ce genre de maladie du chat. Par exemple, on pense à les faire stériliser pour éviter les bagarres et donc les morsures. En plus, sachez qu’aujourd’hui, c’est une prestation que vous pouvez appréhender en découvrant les soins vétérinaires courants pour votre animal, et les prix afférents, sur un sites de conseils vétérinaires comme Le Mammouth Déchaîné.

Le coryza du chat  

Autrement appelée grippe féline, le coryza du chat est une maladie infectieuse qui peut devenir potentiellement mortelle. En effet, lorsqu’il est contaminé, le félin a tendance à perdre l’appétit, notamment à cause de nombreuses plaies au niveau des muqueuses dans la bouche ou dans la gorge. Par ailleurs, il risque un phénomène de déshydratation rapide qui peut entraîner la mort.

Voilà pourquoi, en prévention, il est recommandé de faire vacciner votre chat le plus tôt possible. Ensuite, tous les ans, il y aura des rappels annuels de manière à pouvoir maintenir une protection efficace. Là encore, votre assurance spécialisée dans les animaux pourra vous aider avec une prise en charge pour ce type de vaccin.

Le typhus du chat

De la même manière que le coryza, le typhus du chat est une maladie du chat potentiellement mortelle. Au niveau des symptômes, on constate une forte fièvre avec souvent, des félins qui sont fatigués et même apathiques. Pour les cas les plus sévères, on notera également des vomissements ou une perte de l’appétit.

Là encore, un vaccin existe et pourra être administré très tôt, à partir de la 6e semaine. Particulièrement recommandé pour les chats d’extérieur, sachez que c’est également un vaccin auquel il faudra penser pour un chat en intérieur car il ne sera pas forcément épargné, surtout s’il a tendance à renifler vos chaussures ! 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row]
[/et_pb_section]

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This