La majeure partie des propriétaires de chats et de chiens ont tendance à ne pas leur donner une alimentation adaptée. En effet, nous sommes nombreux à penser que les aliments que nous consommons habituellement sont aussi bons pour eux. Malheureusement, les vétérinaires et les compagnies d’assurance pour animaux de compagnie déplorent chaque année de nombreuses intoxications alimentaires chez les chiens et les chats. Nous allons tenter de faire le point sur la situation.

Chien et chat sur Prends en Soin

Quels sont les aliments toxiques pour les chiens et les chats ?

Avant même d’adopter un animal de compagnie, tous les futurs propriétaires devraient prendre connaissance de la liste des aliments susceptibles d’être toxiques, voire mortels pour eux. Cette liste d’aliments diffère selon le type d’animal. En effet, le système digestif n’est pas le même chez l’être humain que chez le chien, l’oiseau, le poisson, le lapin ou encore le reptile. C’est pour cette raison que les éleveurs les plus sérieux, les salariés de la SPA ou les bons vendeurs en animalerie n’oublieront jamais de vous donner des conseils concernant leur alimentation.

Parmi les aliments qui sont considérés comme toxiques pour les chiens et les chats, il y a le chocolat et le sucre. Le chocolat peut d’ailleurs se révéler mortel en cas de surdose, car il provoque une accélération du rythme cardiaque. C’est également le cas du café et du thé qu’on évitera de laisser traîner sans surveillance au même titre que les boissons énergisantes. L’ail, l’oignon ou la ciboulette, même cuits, contiennent une substance qui rend malade votre chat ou votre chien. Quelques jours après l’ingestion, d’importants troubles digestifs apparaissent, tels que des vomissements, de la diarrhée ou des douleurs abdominales. Ces aliments peuvent aussi provoquer de l’anémie. Le raisin leur provoque des problèmes rénaux. L’alcool et notamment le houblon contenu dans la bière provoquent chez eux une véritable intoxication alimentaire. Attention également avec les oléagineux et tout particulièrement les noix de macadamia.

Que faire en cas d’intoxication alimentaire ?

Pour commencer, il faut apprendre à détecter les signes d’une intoxication. Ces derniers peuvent être différents en fonction de l’animal et du contexte. La plupart du temps, les premiers signes d’une intoxication sont les problèmes digestifs tels que les diarrhées et les vomissements. Dans les formes les plus légères, ces symptômes sont passagers. Mais dans les formes les plus sévères, il faut l’emmener chez un vétérinaire afin de lui administrer un médicament. Une intoxication peut également se manifester par des troubles cardiovasculaires, des problèmes cutanés ou respiratoires. 

Avant d’aller chez le vétérinaire, identifiez le produit responsable de l’intoxication. En cas d’impossibilité, le vétérinaire procédera à des analyses. Ne donnez surtout pas à manger ou à boire à votre animal. Cela pourrait faire empirer son état de santé. Si les signes ne sont pas trop importants, commencez par téléphoner au vétérinaire ou au centre antipoison vétérinaire pour obtenir des conseils. Si une hospitalisation est nécessaire, n’oubliez pas de couvrir votre animal.

Enfin, si vous avez une complémentaire de santé pour votre animal de compagnie, contactez votre compagnie d’assurance pour demander à ce que les frais de vétérinaire soient pris en charge par la mutuelle. 

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This