Il est parfois mis en place de grands plans nationaux destinés à considérablement améliorer un secteur particulier d’une économie. Le plan “Maroc vert” fait partie de ceux-ci. Son champ d’action est global, mais nous allons zoomer sur un produit extrêmement vertueux qu’il impacte : l’huile d’argan.

Marocaines produisant de l'huile d'argan

Qu’est-ce que le plan “Maroc vert” ?

Le plan “Maroc vert”, inauguré par Mohammed VI en 2008, est un projet qui vise à améliorer l’agriculture marocaine.

Le projet est divisé en deux axes principaux. Dans un premier temps, il encourage les investissements privés à moderniser et à intensifier les grandes exploitations agricoles. En parallèle, il tend à aider les petits agriculteurs précaires, notamment par la création de nombreuses coopératives.

Quelle est la situation de l’agriculture au Maroc ?

L’agriculture représente environ 14 % de l’économie marocaine. Mais elle est soumise à de fortes variations à cause de conditions climatiques non prévisibles. De fait, l’économie entière est en partie assujettie à la météo. Ce qui pose un véritable problème, particulièrement aux 40 % de la population active qui vit de ce secteur.

Les productions agricoles du Maroc

Les céréales, comme le blé et l’orge, représentent plus de la moitié de la surface agricole du pays. Les légumineuses alimentaires sont omniprésentes dans l’alimentation marocaine. On parle ici principalement de fèves, mais aussi de pois chiches, de lentilles et de petits pois.

Les Marocains consomment presque 2 fois plus de sucre que la moyenne mondiale. Ainsi, la betterave et à moindre mesure la canne à sucre sont des enjeux majeurs pour l’agriculture au Maroc.

Les fruits et légumes ont une part importante de l’exportation marocaine. C’est d’ailleurs la filière qui offre le plus de perspectives de développement grâce à d’importantes zones irriguées récemment.

Restent principalement la viticulture et les cultures oléagineuses telles que les oliviers, le tournesol et les arachides. L’argan également, très prisé des consommateurs américains et européens, fait l’objet d’une attention toute particulière des pouvoirs publics.

Des sites spécialisés tels que Maroc-argan.fr font partie des revendeurs qui proposent une huile d’argan bio obtenue par pression à froid.

L’arganier et l’huile d’argan, un trésor marocain

L’arganier est un arbre endémique du Maroc, de l’Algérie également, mais dans des proportions bien moindres. L’évolution du climat depuis des millions d’années a laissé à la zone ouest du Maroc le privilège de les accueillir.

Avez-vous déjà vu des chèvres jusqu’à 8 mètres de hauteur au milieu d’arbres à la limite du désert ? Il s’agissait probablement d’un arganier.

Cet arbre aux rameaux épineux est presque irremplaçable dans la lutte contre l’érosion et la désertification. De plus, il fournit une huile très laborieuse à extraire, mais admirable sous bien des aspects.

C’est aussi pour ces raisons que le plan “Maroc vert” était nécessaire à mettre en place. La région ouest du Maroc va pouvoir conserver son capital naturel tout en développement d’excellents produits tels que l’huile d’argan.

Production de l'huile d'argan à la main

L’extraction de l’huile d’argan

Tout d’abord, il faut bien comprendre que produire de l’huile d’argan est de toute façon difficile. C’est un arbre épineux qui produit des noix extrêmement solides d’où il faut extraire notre huile. Deux procédés bien différents sont utilisés pour extraire l’huile d’argan de ses fruits.

Le premier consiste à les laisser ingérer par des chèvres et les récupérer plus molles dans leurs excréments. Ce processus est désastreux pour la qualité de la récolte. En effet, les sucs digestifs ou les déjections peuvent entrer en contact avec l’huile qui aura alors une odeur fort désagréable.

Les industriels procèdent alors à la désodorisation par la vapeur, ce qui détruit une partie des principes actifs. Ceux-là mêmes que nous recherchons pour leurs vertus.

Le second procédé est plus laborieux pour les producteurs, mais bien plus sain pour les consommateurs. Il consiste à extraire l’huile d’argan par des presses mécaniques à faible rotation afin que la température n’excède pas 60°C. Les bienfaits du produit sont alors conservés.

Quels sont les bienfaits de l’huile d’argan ?

Cette huile de couleur miel a de nombreuses qualités, aussi bien alimentaires que cosmétiques. En France, le litre peut atteindre 200 euros. Ce prix est à relativiser quand on pense aux difficultés d’extraction d’un arbre présent sur une surface très réduite de la planète, donc rare, et qui présente autant d’avantages.

Une huile de grande valeur pour l’art culinaire

Outre ses bienfaits pour la santé que nous allons voir, l’huile d’argan est réputée pour rehausser la saveur des plats. Son goût de noisette et d’amande est utilisé dans la cuisson des poissons, du couscous, mais aussi pour la vinaigrette.

D’autres vocations ont été mises au jour par des études menées chez l’animal. Ainsi, vous pourrez contribuer à stabiliser votre taux de cholestérol. Votre foie s’en portera très bien et votre tissu conjonctif sera protégé.

Quelles sont les propriétés cosmétiques de l’huile d’argan ?

L’huile d’argan est riche de plusieurs éléments prévenant le dessèchement de la peau. Des acides gras essentiels oméga-6, de la vitamine E et des antioxydants.

Une étude internationale de 2007 prouve les effets bénéfiques de certaines huiles végétales, dont celle d’argan, par application sur peau. Concrètement, elle améliore la cicatrisation des plaies, possède un effet anti-inflammatoire et pourrait même prévenir certains cancers.

Huile d'argan en cuisine

Comment utiliser l’huile d’argan en cosmétique ?

Il sera difficile de vous passer de ce remède naturel quand vous saurez l’utiliser correctement. Pensez toujours à ses valeurs hydratantes pour vous en servir à bon escient. Deux méthodes pour deux zones distinctes sont particulièrement envisageables pour profiter de tous ses bienfaits.

Un masque anti-rides pour le visage

Hydrater régulièrement et consciencieusement son visage permet de retarder l’apparition et l’évolution des rides. En parallèle à un bon sommeil, utiliser l’huile d’argan vous permettra de conserver une belle peau.

Appliquez donc quelques gouttes de votre précieux flacon sur un coton ou un tissu et tapotez avec votre visage. Soyez méthodique pour couvrir l’ensemble du visage et former une sorte de masque à l’huile d’argan. Vous pouvez ensuite masser méticuleusement chaque zone afin de bien faire pénétrer le produit.

Comme toute huile, elle aura tendance à faire briller votre peau, privilégiez donc une application le soir.

Comment appliquer l’huile d’argan sur les cheveux ?

L’huile d’argan a de nombreux effets bénéfiques pour les cheveux :

  • lutte contre les frisottis ;
  • prévention et traitement de la sécheresse ;
  • hydratation des cheveux ;
  • équilibre du cuir chevelu
  • épaississement et fortification du cheveu
  • assouplissement de la chevelure

Il existe différentes manières de l’appliquer en fonction de la nature de vos cheveux et de vos objectifs. L’idéal est de faire des tests et de noter les résultats. Ceux-ci seront visibles très rapidement.

La règle de base à respecter est d’appliquer l’huile sur les zones concernées, de masser et de laisser reposer. Évitez tout de même le cuir chevelu si vous avez les cheveux gras, cela risque d’augmenter la production de graisse.

Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Pin It on Pinterest

Share This