Avoir un animal de compagnie signifie que l’on doit faire face à des situations difficiles, et votre chat qui vomit sa nourriture non digérée en fait certainement partie. Lorsque votre chat est confronté à ce problème, vous pouvez paniquer ou craindre que quelque chose ne tourne pas rond chez lui. 

Si vous êtes inquiet pour la sécurité de votre animal, il n’est jamais inutile de consulter un vétérinaire de confiance pour vous assurer qu’il ne pense pas qu’il y a un problème plus important en jeu. Néanmoins, vous constaterez souvent que les chats vomissent leur nourriture non digérée pour une myriade de raisons qui peuvent être résolues. 

Avoir un animal de compagnie signifie faire face à des situations difficiles, et votre chat qui vomit sa nourriture non digérée en fait certainement partie.

La différence entre les vomissements et les régurgitations de votre chat

Connaître la différence entre vomir et régurgiter peut s’avérer utile. En effet, si vous savez ce que votre chat fait, le vétérinaire aura plus de chances de trouver la cause de ce phénomène. 

Les régurgitations et les vomissements semblent similaires, mais il existe une différence cruciale. Contrairement aux aliments qui ont été vomis, un morceau de nourriture régurgité n’a pas encore été digéré par les acides de l’estomac de votre animal. Ils sont donc fondamentalement différents – comprendre cela pourrait être la clé pour diagnostiquer la cause. 

Pour ne pas prendre de risques, voici un article qui devrait vous intéresser : Comment faire grossir un chat ?

Les vomissements, en revanche, se produisent lorsque le contenu de l’estomac de votre chat est éjecté. Cela inclut non seulement la nourriture qu’il a consommée, mais aussi l’eau et la bile. Lorsque votre animal vomit, ce processus actif s’accompagne généralement de plusieurs symptômes. Il s’agit notamment d’une contraction des muscles abdominaux de l’animal, comme un soulèvement, des nausées et des vomissements. 

Lorsque votre chat vomit, il commence aussi généralement à avoir des haut-le-cœur avant le début des vomissements et peut aussi baver ou émettre des vocalises. Là encore, prenez des notes détaillées sur les symptômes qui accompagnent ce phénomène ; elles peuvent aider votre vétérinaire à déterminer comment traiter correctement l’animal. 

La régurgitation est différente car elle ne concerne que le contenu de l’œsophage ou de la bouche de l’animal. L’eau, la nourriture ou tout autre élément ingéré ne peut pas atteindre l’estomac avant de repasser par la bouche.

La différence réside dans le fait qu’il n’y a pas d’effort abdominal associé à la régurgitation. Au lieu de cela, elle est passive ; votre chat peut simplement incliner sa tête et la nourriture tombera.

Raisons pour lesquelles votre chat peut régurgiter ou vomir

Il est important de connaître les raisons pour lesquelles votre chat vomit ou régurgite sa nourriture. Cela vous aidera à comprendre comment vous pouvez mieux l’aider. Voici quelques causes potentielles que vous voudrez examiner : 

Votre chat a ingurgité sa nourriture trop vite

Il est possible que la raison pour laquelle votre chat régurgite sa nourriture soit qu’il ait mangé trop vite. Si vous constatez que ce phénomène se répète, notez le temps que votre animal met à manger. Cette observation pourrait s’avérer précieuse lorsque vous soulèverez le problème chez le vétérinaire.

Essayez plutôt de donner sa nourriture à votre chat en utilisant une gamelle anti-glouton. Cela lui permettra de ralentir et de prendre son temps pour consommer son repas au lieu de l’engloutir. De plus, votre chat trouvera une gamelle anti-glouton alimentaire agréable et amusante. 

Des boules de poils sont coincées

Dire que les chats se consacrent au nettoyage serait un euphémisme. Ils ont la réputation de se toiletter méticuleusement, ce qui peut entraîner la formation de boules de poils. Cela se produit parce que le chat a des structures en forme de crochets sur toute sa langue. 

Bien qu’elles soient petites, elles sont puissantes ; la langue de votre chat peut attraper des poils morts ou détachés. Ensuite, il les avale. Si la plupart des poils réussissent à passer dans le tube digestif de l’animal, il arrive qu’ils restent coincés dans son estomac. C’est ainsi que se forme une boule de poils. 

Votre chat souffre d’allergies alimentaires

Il est possible que les chats aient des allergies alimentaires, tout comme les humains. La plupart des chats sont allergiques aux protéines plutôt qu’à toute autre source de nutriments. Par conséquent, vous devez vous assurer que vous suivez un régime hydrolysé. 

Cela signifie que l’aliment est passé par un processus spécial qui décompose les protéines en acides aminés individuels. Ce procédé est efficace, car il empêche le système immunitaire du chat de découvrir que l’aliment contient un allergène. Le résultat est que le chat n’aura pas de poussée d’allergie. 

Votre chat souffre de gastrite

Si votre chat a la réputation d’entrer dans des choses qu’il n’était pas censé faire, il se peut qu’il se soit fait mal à l’estomac en mangeant quelque chose. En conséquence, il se peut que votre chat vomisse de la nourriture non digérée, ainsi que du sang ou de la vile. 

Dans ce cas, il est possible que votre chat présente d’autres symptômes. Il s’agit parfois de léthargie, d’une sensation de dépression, de déshydratation ou d’une diminution de l’appétit de votre animal. Il s’agit d’une situation pour laquelle vous devez consulter votre vétérinaire. Il saura comment gérer cette situation et remettre votre chat sur la bonne voie pour qu’il se sente mieux. 

Cet article peut vous intéresser : Mon chat se fait attaquer par d’autres chats : que faire ?

Il y a eu des changements de régime ou de nourriture

Enfin, il est possible qu’un changement de régime ou de nourriture soit à l’origine des vomissements d’aliments non digérés. Lorsque vous modifiez l’horaire d’alimentation de votre chat, cela a un impact sur lui. Par conséquent, si votre animal a mangé plus tard que d’habitude ou a manqué un repas, il pourrait régurgiter sa nourriture non digérée.

Pensez également au fait que vous avez récemment changé la nourriture de votre chat. Si vous le faites trop rapidement, le corps de votre animal pourrait subir un choc et son estomac pourrait être malade. Il est préférable que le processus soit progressif et s’étale sur une période d’une à deux semaines.

Pin It on Pinterest