Le stress et l’angoisse sont des états psychologiques que vivent de nombreuses personnes. Dans bien des cas, ces états se révèlent handicapants pour ceux qui y sont sujets. Heureusement, il existe de nombreuses thérapies pour aider à les gérer. Au nombre de celles-ci, on retient la PNL qui est de plus en plus utilisée. Je vous explique tout.

Qu’est-ce que la PNL pratiquée par un psychopraticien ?

La PNL est le sigle pour « Programmation Neuro-Linguistique ». Il s’agit d’un procédé élaboré dans les années 1970 par le mathématicien et psychothérapeute Richard Bandler, et John Grinder, professeur de linguistique. C’est une thérapie brève qui s’intéresse plus au « comment » qu’au « pourquoi ? ».

Ainsi, contrairement à la psychanalyse qui recherche la cause du trouble psychique, la PNL cherche surtout le meilleur moyen pour s’en débarrasser. Je vous suggère de vous tourner vers des professionnels comme Didier Rembert, psychopraticien pour adultes, enfants et couples, spécialiste de la technique des mouvements oculaires.

La méthode PNL se base sur un principe pragmatique selon lequel les personnes qui réussissent ont un schéma comportemental similaire. C’est simple : nous suivons tous un mode de pensée qui nous influence constamment. Les outils PNL visent donc à modifier les schémas de pensées, de manière à contribuer à l’atteinte d’une stabilité sans pensées négatives.

Cette thérapie est utilisée pour augmenter la confiance en soi, développer les capacités intellectuelles, etc. Elle est également utilisée pour calmer de nombreux troubles psychologiques comme les phobies, les TOC, les angoisses et le stress.

psycho

Comment la PNL peut-elle servir contre le stress et l’angoisse ?

Les causes d’un état de stress ou d’angoisse sont souvent nombreuses et peuvent être difficiles à déceler. Toutefois, les personnes ayant des crises ont souvent des pensées similaires qui nourrissent leurs angoisses. La thérapie PNL vise à changer progressivement le mode de pensée des patients.

En ce sens, elle est particulièrement utile contre le stress. En effet, lorsque vous stressez, de nombreuses pensées traversent votre esprit. « Je n’y arriverai pas », « il y a trop de monde », « et si je fais une erreur ? » de simples phrases qui alimentent votre stress. Pour y pallier, un processus de modélisation de l’esprit.

Ce processus commence donc par une introspection d’après les questions « pourquoi je stresse » et « quelles sont les pensées qui m’habitent à ce moment ? ». Une fois cette étape passée, le praticien peut se servir de l’ancrage ou de la dissociation pour modifier ces pensées.

L’ancrage permet de trouver en son for intérieur un lieu reposant. Il peut s’agir d’un souvenir heureux et cela aura pour effet de calmer le stress. Le praticien vous pousse à créer de nouvelles connexions pour diminuer les blocages dans votre esprit.

La dissociation consiste à faire voir les choses autrement. Le patient ne pense plus pour lui, mais pour un autre. Il est impossible d’être objectif sur soi-même, mais on peut l’être plus aisément par rapport à l’autre.

Ainsi, le patient crée lui-même un processus de pensée pour répondre à ses angoisses. Les exercices de PNL visent à amener la personne dans le besoin à voir les choses autrement pour s’accepter et cesser de vivre dans le passé ou dans le futur.

Enfin, il faut savoir que les séances avec un psychopraticien sont généralement courtes (environ 6 à 10 séances). La PNL vous aide donc à trouver la meilleure façon de penser pour contrôler vos pensées et vous éviter ainsi des crises.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This