fermer la fenetre

Vous êtes libre de recevoir une newsletter utile

Connaissez-vous les papillons dans le ventre ? Si vous avez plus de 8 ans, je suis sûr que oui. Il y a les gentils papillons dans les instants précédant une rencontre amoureuse et il y a les autres. Ce ne sont alors plus des papillons mais bel et bien des maux d’estomac. Ce mal qui nous ronge parce que nous sommes angoissés à l’idée de reprendre le travail le lendemain ou de parler devant un public fourni.

Nous allons voir ici 3 habitudes indispensables à prendre au quotidien pour aider notre esprit à rester zen tout au long de l’année.

 

Cet article participe à l’évènement interblogueurs “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen, tenu par Olivier Roland. Cet infopreneur très inspirant peut livrer de précieux conseils pour prendre soin de ce que l’on aime. Il a d’ailleurs traité un sujet qui me tient à cœur dans un article que je vous recommande : 9 compétences essentielles que les enfants devraient apprendre.

1. La planification stratégique pour ne pas courir en vain

La vie est une succession d’objectifs, ou en tout cas devrait l’être. Que ce soit à propos d’une carrière, d’un projet, d’une relation amoureuse, familiale ou même d’une vie complètement épicurienne, il est important de se fixer des objectifs à court ou long terme. N’importe quel bateau a un cap, sinon il dérive.

Pour atteindre ces objectifs au quotidien, il faut être organisé. Rien de plus stressant que d’avoir toutes les tâches à effectuer en tête, d’en oublier régulièrement une ou deux et d’en procrastiner d’autres.

Je note personnellement tout ce que j’ai à faire, très facilement, et c’est une partie de la galaxie Google qui m’y aide. Je commence par ma liste de courses. Grâce à l’assistant Google présent dans mon téléphone et dans 2 enceintes connectées à mon domicile, je lui indique dès que ça me traverse l’esprit un aliment qui va bientôt me manquer ou quelque chose que je dois acheter. Il ne me manque plus jamais rien, les courses sont faites bien plus rapidement et je n’achète aucun surplus. Dans ma quête d’avoir une alimentation saine, ça m’aide beaucoup.

Ensuite place à l’agenda. La veille de l’écriture de ces lignes, un ami avec qui je devais manger à midi m’a planté car il a tout simplement oublié. Il est sincère et on se connait bien, je sais que c’est vrai. Il n’a tout simplement pas noté ce repas quand nous en avons parlé, 2 semaines se sont passées et entre-temps, il a oublié. Ça ne pourrait pas m’arriver car je note tout ce que j’ai à faire, anniversaires compris avec des rappels automatiques chaque année, etc. 

Et puis il y a les rappels. Mes préférés. J’utilise Inbox pour ceux-ci car après avoir testé de nombreuses applications, c’est bel et bien la plus pratique. Je dois aller à la poste le lendemain, je le note. Aller chez le dentiste dans 6 mois ou chez le dermatologue dans 3 ans, c’est noté. Je reçois un mail que je ne traite pas tout de suite, je le peux le traiter quand ? Mardi prochain ? C’est enregistré. Cet article est intéressant, ça me fait penser que je pourrais l’utiliser mais quand ? Je me le mets pour jeudi prochain et on verra si j’ai le temps de m’en occuper.

Chaque soir, ma dernière tâche est de traiter les rappels du lendemain. Il y en a généralement entre dix et quinze. Je les inspecte tous en m’imaginant concrètement comment je vais m’en occuper. La plupart du temps j’en reporte, les moins urgents, ceux qui ne rentrent pas dans une journée productive mais non stressante, humaine, zen.

Cette organisation a complètement changé ma vie. Je l’utilise depuis des années, avec quelques variantes en fonction de la technologie qui m’entoure. J’ai mené à bien de nombreux projets et j’ai une qualité de vie bien supérieure à mon ancienne navigation à vue.

2. La lecture pour avoir un esprit vif et détendu

J’évoquais la planification des rappels comme la dernière chose que je fais de ma journée. C’est en réalité la dernière tâche productive immédiatement et surtout le dernier moment où je vois un écran. Car même s’il est désormais possible de supprimer la lumière bleue de notre smartphone, être concentré sur un écran avant de se coucher est très mauvais. On s’endort mal et le sommeil est moins réparateur.

Alors si je ne me lance pas dans un grand débat philosophique avec ma compagne, je lis. La lecture est infiniment bénéfique pour l’esprit et pour notre vie en général. Imaginez lire ne serait-ce qu’un livre par mois pendant toute votre vie professionnelle, disons 42 ans. Vous aurez emmagasiné la connaissance d’environ 500 livres ! La différence avec une autre personne qui aura regardé la télévision chaque soir ou scrollé son Facebook est gigantesque. 

Vous pouvez lire ce qui vous plaît bien sûr. J’ai tendance à lire de plus en plus de livres pratiques. Ils m’aident justement à me développer personnellement afin de me rapprocher de la meilleure version de moi-même et d’être moins stressé au quotidien, plus apaisé, plus heureux.

Mais pour vous donner éventuellement quelques idées, mes lectures ces derniers mois ont été :

  • un livre sur l’intelligence artificielle
  • un livre rédigé par un éminent personnage politique
  • 2 livres sur l’histoire de l’espèce humaine, une vision scientifique et sociologique et l’autre plus culturelle
  • l’histoire de la Corse
  • un livre sur Nelson Mandela
  • 2 livres pratiques de développement personnel

Retrouvez le Top de mes meilleures lectures ici : Les meilleurs livres à lire pour comprendre l’importance de la lecture.

Même quand je lis des livres non tournés vers le développement personnel, je prends beaucoup de plaisir à le faire et je sens véritablement un changement dans mon état d’esprit. Le livre sur l’intelligence artificielle par exemple était tellement intéressant que j’étais très enthousiaste à l’idée de reprendre la lecture et cela influait évidemment sur mon humeur au quotidien.

Par le passé, j’ai lu quelques livres m’apprenant les principes de la méditation. Si je vous en parle c’est parce que cette pratique est désormais quotidienne pour moi et je vais vous partager ma méthode.

3. La méditation pour atteindre la pleine conscience

De nombreuses études le prouvent scientifiquement aujourd’hui, la méditation est bénéfique pour la santé et notamment pour la santé mentale. Pour ceux d’entre vous qui ne la pratiquerait pas encore du tout, je vais vous décrire une séance basique.

Vous êtes assis confortablement, les yeux fermés. Concentrez-vous sur votre respiration, vous ressentez la chaleur et le trajet de chaque inspiration et expiration, pendant plusieurs secondes. Vous pensez maintenant à vos pieds, le droit d’abord. Sentez chaque partie de celui-ci touchant le sol, méthodiquement, calmement. Remontez ensuite à votre mollet, votre genou, votre cuisse et vos fesses. Sentez là aussi chaque partie en contact avec votre siège et ressentez le poids de votre corps. Remontez par le buste, les épaules, les bras et arrivez jusqu’à votre visage, votre nez, votre bouche et tous les détails que vous voulez étudier aujourd’hui. Chaque fois que vos pensées divagueront, acceptez-les et revenez à l’inspection de votre corps, elles s’échapperont par elles-mêmes, sans effort.

Ce genre de séance peut durer de 5 à 20 minutes. Vous pouvez vous faire guider par une application ou le faire en séance libre avec ou sans minuteur. J’utilise pour ma part régulièrement l’application Mindful Attitude. Elle a l’avantage d’être complètement gratuite et de disposer de nombreuses séances différentes.

Ces quelques minutes sont les vôtres, elles sont peut-être le seul oasis que vous pourrez trouver au milieu de votre journée tumultueuse. Pratiquez ces séances au quotidien et il est certain que vous verrez une différence dans votre rapport au monde. Vous aurez tendance à prolonger votre concentration, à mieux profiter du moment présent et à contempler la magnificence de ce qui nous entoure au quotidien et qui était devenu invisible jusque là. Vous pourrez peut-être ainsi observer le ciel comme vous ne l’avez jamais fait.

 

Pour conclure, je tiens à vous enlever une épine du pied : personne n’est parfait. Si à la lecture de cet article vous décidez de mettre en application tous ces conseils, ne laissez pas tout tomber si vous ratez une séance. L’idéal est de se créer une routine, similaire à celle du brossage de dents le matin et le soir, vous aurez besoin de moins de volonté pour pratiquer. Mais pour continuer sur cette analogie, si vous ne pouvez pas vous laver les dents un soir pour une raison ou pour une autre, ce n’est pas la fin du monde et ça ne vous empêche pas de recommencer le lendemain.

 

Merci à Olivier Roland d’avoir organisé cet évènement permettant à des centaines de blogueurs de réfléchir en même temps à des thématiques si inspirantes.

Si cet article vous a plu, merci de le partager pour améliorer la vie de vos proches. Et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter qui vous avertira de nouveaux articles similaires à celui-ci.

 

Sébastien

Sébastien

Admiratif de toutes ces personnes ayant une hygiène de vie irréprochable aussi bien pour eux-même que pour les autres. Je tente de m’en inspirer, avec la volonté dont je dispose, pour rendre le monde de demain un petit peu meilleur qu’il ne l’était hier. Avec une devise que je fais désormais mienne : Si je l’aime, j’en prends soin.
Prends en Soin - La Newsletter

Recevez GRATUITEMENT la Newsletter!

 

En m'indiquant où vous l'envoyer ci-dessous, vous aurez accès GRATUITEMENT à la Newsletter de Prends en Soin !

Régulièrement, mais pas trop souvent, vous recevrez des informations utiles pour prendre soin de votre corps et de votre esprit parmi les autres et la nature.

Vous pourrez vous désabonner à chaque instant.

Vous allez recevoir dans quelques instants un mail de confirmation avec le lien de téléchargement.