Souffrir de fatigue chronique est insupportable. La dépression arrive à grands pas et l’intolérance à toute chose devient un phénomène socialement dangereux. Nous allons essayer ici d’adopter une hygiène de vie saine pour éviter les somnifères et les antidépresseurs.

Fatigue chronique : les solutions naturelles !

Comment savoir si on souffre de fatigue chronique ?

Je serais assez présomptueux si je vous disais pouvoir diagnostiquer un syndrome de fatigue chronique à moi tout seul. La communauté scientifique internationale elle-même n’a pas encore réussi à le faire. Trois panoplies de critères différents sont aujourd’hui d’actualité pour tenter d’identifier cette fatigue permanente :

  • les critères de Fukuda,
  • ceux de l’Académie nationale de médecine des États-Unis,
  • et ceux du consensus canadien publiés par Santé Canada.

Je ne vais pas vous les énumérer ici, mais vous pouvez les retrouver sur la page Wikipedia consacrée au sujet.

Je peux essayer par contre d’établir une liste qui serait d’une certaine façon une synthèse. Ainsi, les patients atteints des symptômes suivants devraient sans doute réfléchir à procéder à un examen clinique :

  • épuisement disproportionné suite à une activité physique pouvant aller jusqu’au malaise,
  • continuer à être fatigué malgré une bonne nuit de sommeil,
  • fatigue persistante de plus de six mois empêchant un effort physique jusque-là tout à fait accessible,
  • un système nerveux souffrant de troubles cognitifs. Troubles de la mémoire à court terme, difficultés de concentration, état anxieux…

Si ces symptômes du syndrome vous semblent démesurés par rapport aux vôtres, vous ne souffrez peut-être “que” d’un manque de sommeil. Si vous avez un doute, consultez votre médecin généraliste.

Il n’empêche que les troubles du sommeil sont très difficiles à vivre au quotidien. Nous allons donc dans cet article, à partir de maintenant, confondre le syndrome de fatigue chronique officiel et la populaire. C’est-à-dire une grande fatigue anormale, inexpliquée, ressentie en permanence et source d’irritabilité.

Comment sortir d’une fatigue chronique sans médicaments ?

Les causes possibles du syndrome de fatigue chronique sont presque inconnues. Il existe plusieurs pistes, mais comme malheureusement bien d’autres maladies, elle est encore trop méconnue.

En revanche, certaines des causes de la fatigue généralisée sont bien connues. Être très fatigué quand on a dormi 3 heures la nuit d’avant n’a rien de surprenant, n’est-ce pas ? Nous allons voir d’autres causes possibles, plus ou moins évidentes, susceptibles d’engendrer de la fatigue chronique.

Le repos est essentiel à notre organisme

Si vous ne dormez pas assez, vous allez forcément être fatigué, je ne vous apprends rien. Et pourtant, bon nombre de personnes ne prennent pas le temps de dormir suffisamment.

Nous sommes dans une société où l’esprit est continuellement sollicité. Notre temps est partagé entre nos devoirs, nos corvées, notre vie sociale et nos distractions. Nous aimerions tous avoir plusieurs vies pour avoir le temps de tout faire. Mais ce n’est pas le cas, nous devons tout faire rentrer dans 24 heures par jour.

En fait même pas, nous devons planifier toutes nos tâches sur 16 heures par jour. Le reste doit être dédié au sommeil, soit 8 heures.

Dans la réalité ce peut être un petit peu plus compliqué. Certains ont besoin de seulement 6 heures de sommeil quand d’autres en ont besoin de 9, voire plus. Mais nous allons partir du principe que si vous lisez ces lignes c’est que vous être victime de fatigue prolongée.

Il vous faut donc dormir plus. Facile à dire me direz-vous, mais voici quelques conseils que vous devriez suivre si c’est un problème pour vous.

Une bonne literie pour mieux dormir

Vous allez par conséquent passer environ un tiers de votre vie allongé sur votre lit. S’il y a quelque chose à ne pas négliger dans votre logement, c’est donc ça.

La qualité est primordiale quand on investit dans un ensemble matelas et sommier pour un meilleur sommeil réparateur.

Ne négligez pas non plus les draps, la couverture et les coussins. J’ai tendance à avoir chaud la nuit, j’ai investi dans des draps en bambou et je dors bien mieux désormais.

nuit sommeil matelas literie

Un endormissement rapide, la clé contre l’insomnie

J’ai déjà donné mes astuces personnelles pour s’endormir dans cet article : comment éliminer les pensées anxiogènes pour avoir l’esprit zen ? Je ne vais pas les répéter ici, mais je vous conseille fortement de les mettre en oeuvre pour vous endormir rapidement.

Faire une sieste alors que vous disposiez de peu de temps ne vous venait peut-être pas à l’esprit. Mais quand vous saurez vous endormir en un instant, vous pourrez profiter de ces instants fort réparateurs.

Aussi, utilisez vos phases de somnolence et ne luttez pas contre la fatigue. Si vous êtes en train de lire un livre et que vous ressentez des signes de fatigue, laissez-vous aller. Ne finissez pas le chapitre, ni même la page, placez votre marque-page, éteignez la lumière et rejoignez les bras de Morphée.

Quelques astuces supplémentaires pour bien dormir

Être confronté à un état de fatigue permanent n’est pas inéluctable. Cela ne dépend même parfois que de votre volonté. Une fatigue intense est généralement due à de mauvaises habitudes que l’on n’arrive pas à modifier. Considérez chacune de ces astuces comme des remèdes et mettez-les en application dès ce soir :

  • évitez les excitants le soir comme la caféine ou la théine,
  • pas d’écrans dans la chambre,
  • une température à 19°C,
  • le silence doit être total,
  • un noir absolu.

La qualité du sommeil dépend de nombreux critères. Si vous n’arrivez pas à tout respecter, comme la température à 19°C en pleine canicule, forcez-vous à appliquer les autres. Les écrans et les excitants le soir ne dépendent que de vous.

Une alimentation au service de votre corps

Je vais une nouvelle fois enfoncer une porte ouverte, mais votre alimentation est déterminante pour aider à réduire la fatigue.

Ce n’est pas l’objet de cet article que de vous expliquer comment manger varié et équilibré. Mais si vous souffrez d’une fatigue extrême, il est nécessaire de regarder ce qu’il se passe dans votre cuisine.

Quelques notions de base en cas de fatigue accrue :

  • la vitamine C c’est pour le matin, jamais le soir,
  • ingérer un maximum de vitamine D,
  • pas de quantité excessive au dîner pour ne pas trop solliciter la flore intestinale et éviter les problèmes digestifs,
  • manger des aliments riches en magnésium.

S’il le faut, prenez des compléments alimentaires naturels.

Le sport pour lutter contre la fatigue chronique

Les personnes atteintes de fatigue physique ne font paradoxalement pas assez d’exercice physique. Il est fréquent qu’un cercle vicieux s’installe. En effet, qui a envie d’aller courir quelques kilomètres quand il pense déjà manquer d’énergie ? Je vous le confirme, personne. Il est pourtant fondamental de vous (re)mettre au sport.

Alors, motivez-vous, ne vous laissez pas le choix et faites du sport. La fatigue ressentie après coup sera sans équivalence et votre corps aura une vraie raison de dormir et de récupérer.

Suivez pourquoi pas un programme d’exercices pour monter en intensité.

relaxation sommeil exercices matelas

La relaxation peut vous faire oublier la fatigue

Si vous n’avez pas encore pratiqué la méditation, je crois qu’il est grand temps de vous y mettre. Celle-ci vous permettra de vous détendre et de mieux distinguer les signes de fatigue.

Si vous pensez que cela risque de vous endormir, tant mieux ! Et si vous pensez que n’arriverez pas à vous concentrer sans que cela vous énerve, sachez que c’est normal. Il faut vous entraîner pour y arriver.

Votre cerveau est un muscle qui souffre de fatigue psychique. Soyez bienveillant avec lui, soyez patient et faites preuve d’abnégation et de volonté pour sortir de cette fatigue nerveuse.

Le yoga est aussi un bon moyen pour gérer la fatigue tout en vous relaxant. Cette discipline vous permettra de jouer sur plusieurs tableaux :

  • étirements,
  • musculation,
  • respiration,
  • méditation,
  • concentration.

Tant de domaines qui permettront de soulager votre corps et votre âme. Tout ce qu’il faut pour vous endormir rapidement et passer une bonne nuit réparatrice.

Et vous, comment êtes-vous sorti d’un état d’épuisement constant ?

Je suis très intéressé de savoir si avez réussi à sortir vous-même d’une période de fatigue excessive. Avez-vous utilisé les conseils abordés dans cet article ?

Peut-être avez-vous suivi une thérapie comportementale ? Avez-vous pris des vitamines particulières ? Avez-vous identifié ce qui vous a provoqué ce manque d’énergie chez vous ?

J’attends vos réponses dans les commentaires. En attendant, prenez soin de vous.

Fatigue chronique : les solutions naturelles !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This