Les insectes butineurs jouent un rôle très important non seulement dans le monde du jardinage, mais surtout dans celui de l’agriculture. Ils prennent part à la qualité et à la productivité des récoltes. Une fleur non pollinisée subit ainsi une interruption avant terme, et cette situation devient aujourd’hui de plus en plus courante.

La raison ? Les espèces pollinisatrices sont de plus en plus menacées. Pourtant, plus de 200 000 sortes de végétaux en dépendent. Sans leurs aides, environ 80 % des plantes florales cesseront d’exister sur terre. Dans cet article, découvrez plus en détail l’importance de la protection de ces insectes butineurs.

Cet article peut vous intéresser : Observer les oiseaux dans la nature : nos conseils

Qu’est-ce qu’un agent pollinisateur ?

Les insectes butineurs sont nombreux pour ne citer que les abeilles, les syrphes, les papillons et les bourdons. Mais le principal agent pollinisateur reste l’abeille. Elle aide les fleurs à se fructifier et se reproduire en butinant dans un rayon de 3 km autour de sa ruche. En ce jour, nous pouvons constater que le taux de pollinisateurs diminue de plus en plus et les groupes d’abeilles domestiques sont en voie de disparition. Le taux de mortalité de ces abeilles a atteint 30 % en seulement 15 ans.

Face à cette situation, de plus en plus de personnes se mobilisent pour assurer la préservation de l’environnement. Dans cette lancée, de nombreuses associations telles que Chevalier-de-lastree.eu proposent de créer un domaine de verdure pour les insectes pollinisateurs. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur le site où tous les détails de ce projet sont mentionnés.

Les insectes butineurs sont essentiels à la biodiversité
Les insectes butineurs sont essentiels à la biodiversité

Cet article peut vous intéresser : Pourquoi et comment adopter un chien à la SPA ?

Quelles sont les mesures à prendre pour protéger ces insectes butineurs ?

Dans un premier temps, il est important de savoir, avant toute chose, que si les insectes butineurs sont aussi menacés, c’est à cause de l’utilisation d’insecticides. Raison pour laquelle la première mesure pour protéger ces butineurs consiste à bannir l’usage de ces produits (même si c’est à usage biologique) ou acaricides durant la période de floraison et de la sécrétion sucrée.

Il y a quand même une exception sur l’emploi de certaines substances ayant une référence particulière sur l’emballage du produit portant la mention « abeille ». Ce produit peut être utilisé pendant les moments mentionnés ci-dessus, mais sans la présence des abeilles.

De la même façon, il est important de favoriser et de multiplier la plantation de semences qui peuvent attirer ces insectes comme : les mellifères (le nectar), les orties, les plantes aromatiques (le thym, le romarin), les fleurs de prairies (tournesol, zinnia). Il est également nécessaire de varier les plantes et les couleurs des fleurs le plus possible dans un groupement homogène afin d’attirer de nombreux insectes pollinisateurs. L’augmentation de la surface de plantation est primordiale afin d’accroître le taux de productivité de ces agents butineurs.

La mise à la disposition des conditions favorables aux pollinisateurs leur permet de se nourrir en nectar et en pollen tout au long de la saison. Pour y prendre part, il faut protéger la flore sauvage, implanter des sortes de mellifères, privilégier des cultures variées, planter des noisetiers, des saules et des pruniers.

Pin It on Pinterest