Connaissez-vous l’épilation semi-définitive ? Autrefois pratiquée dans les instituts grâce à la lumière laser, elle est désormais accessible à toutes (et à tous !) à la maison, grâce à la lumière pulsée. Cette nouvelle mode d’épilation permet de se débarrasser quasi définitivement de ses poils, de manière simple (un épilateur portable suffit) et sans douleur. Vous souhaitez en savoir plus ? Alors lisez la suite de cet article !

Prendre soin de sa peau avec l'épilation à lumière pulsée

Qu’est-ce que la lumière pulsée ?

Il existe plusieurs façons de se débarrasser efficacement de ses poils indésirables, à la maison comme à l’institut.

Toutefois, si l’on veut réellement pratiquer une épilation plus ou moins permanente, il est essentiellement important de recourir à la technologie de la lumière pulsée.

Cette technologie émet un flash de lumière sur la partie concernée, absorbée par le pigment du poil : lumière se transforme en chaleur – environ 70 °C –  qui va brûler le bulbe pour ainsi détruire la racine et réduire en intervalle de quelques mois la pilosité considérablement.

La technique de la lumière est un peu plus avancée que celle au laser en ce sens qu’elle émet plusieurs longueurs d’onde lumineuse – alors que celle à laser en émet qu’une.  

Existe-t-il des contre-indications ?

En temps normal, l’épilation à la lumière pulsée est proscrite aux poils blancs, clairs ou décolorés :  il en est de même pour les peaux mates, bronzées, métissées ou noires. Toute personne dans ses conditions doit éviter une telle pratique, car les résultats ont de faibles chances d’être au rendez-vous.

Par ailleurs, elle est contre-indiquée pour des personnes se trouvant en situation de pathologies ou de traitements comme la femme enceinte ou la nourrice.

Les épileptiques, diabétiques ou cardiaques ne peuvent pas non plus s’aventurer avec une telle technologie.

Ce principe se rapporte également aux personnes sous traitements anticoagulants, médicaments photo-sensibilisant ou antibiotiques pour préserver leur état de santé. 

L’épilation à la lumière pulsée en institut : comment se déroule la séance ? 

La méthode de l’épilation à la lumière pulsée se passe généralement dans les centres esthétiques du fait qu’elle n’est pas classée dans la catégorie des actes médicaux. 

Pour parvenir à une séance d’épilation à la lumière pulsée, il est nécessaire de prendre préalablement certaines précautions idoines. Il est donc important de préparer son corps à subir une telle opération.

On commence par raser les poils de la partie concernée dans un intervalle de 2 à 3 jours précédemment à la séance, la lumière capte très vite les poils plus drus et foncés.

Ensuite, anticiper sur la sensation de la chaleur et de picotement en passant sur les parties plus sensibles (visage ou maillot), une crème anesthésiante sur recommandation du médecin. 

Enfin, il est recommandé de mettre des lunettes anti-rayonnantes pour sécuriser ses grains de beauté, l’établissement à la charge des lunettes.

Par ailleurs, le spécialiste est appelé à diffuser la lumière flash sur les zones à traiter pendant 5 à 15 min après que vous êtes allongé dans la cabine d’opération.

Les sensations de chaleur ou de picotements sont de mises dans cette affaire, c’est pourquoi les parties sensibles devront être crémées pour éviter les douleurs.  

À domicile, grâce à l’épilateur à lumière pulsée

D’abord, pour s’épiler chez soi, il est nécessaire d’avoir un épilateur que vous devriez choisir en fonction de vos besoins d’épilation et de son efficacité : consultez le site epilateur-lumierepulsee.fr pour trouver le meilleur épilateur lumière pulsée du marché !

Et quand on parle de choisir, c’est de faire réellement un choix en fonction des zones à épiler, parce que chaque partie du corps à sa spécificité et ses exigences qu’il ne faut pas ignorer.

Si vous choisissez bien votre épilateur, vous profiterez de sa simplicité à traiter votre corps et votre visage sans inconvénient particuliers. 

Les épilateurs à lumière pulsée sont généralement conçus dans un design ergonomique pour offrir une maniabilité complète.

Ensuite, opter pour une épilation à domicile est toujours moins coûteux que d’aller dans un centre esthétique, d’où vous pourrez économiser en prenant un épilateur de qualité.

Il vous coûtera entre 150 et 500 euros, mais vous pourrez en profiter pendant 2 ans au moins pendant qu’une séance en institut peut vous coûter environ 100 €. 

Un épilateur à la lumière pulsée se montre très efficace pour favoriser une réduction considérable de la pilosité pouvant aller jusqu’à 90%.

Cette technologie ne représente aucun danger pour vous et est à la fois rapide et indolore pour assouvir votre désir d’épilation !

Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Pin It on Pinterest

Share This