Les facteurs de stress sont légion de nos jours. Personne ne devrait culpabiliser d’être trop anxieux alors que les situations stressantes nous entourent au quotidien. L’essentiel est d’en avoir conscience, de repérer ces moments d’anxiété et d’agir avant le burn-out.

Femme prise de stress

Que provoque le stress ?

Le stress est généralement constaté lors de situations pour lesquelles nous ne sommes pas bien préparés, car rares ou nouvelles. Les relations humaines sont également des sources de stress très communes. Combinez ces deux notions lors de passages d’entretiens d’embauche par exemple et votre niveau de stress augmentera à vue d’oeil.

J’écris cet article en pleine crise du Covid-19. Il va sans dire que cette situation est un véritable challenge pour notre système nerveux. Cette pandémie et le confinement qui en a découlé ont mis en exergue des causes de stress bien connues.

Voici quelques-uns des facteurs de stress d’après l’échelle de Holmes et Rahe, plus que jamais d’actualité :

  • décès d’un proche,
  • emprisonnement,
  • maladie,
  • perte d’emploi,
  • modification de la situation financière,
  • changements
    • conditions de vie
    • habitudes personnelles
    • loisirs
    • activité sociales
    • sommeil et repos

La liste est longue et nous ne sommes pas tous stressés équitablement face à ces faits de vie. Prenez l’habitude de regarder en pleine conscience ce qui a pu entraîner de la nervosité pour vous. Ensuite, lisez le reste de ce texte pour mieux gérer ces moments désagréables.

Comment réduire le stress ?

Une première introduction à la gestion du stress a déjà été évoquée dans un article. On y parle de sport, de yoga, de massages, de troubles du sommeil, de musique et d’excitants. Je ne reviendrai pas sur ces notions, mais je vais les compléter pour vous aider à lutter contre le stress.

Les solutions médicamenteuses

Les anxiolytiques sont un moyen efficace pour faire diminuer le stress rapidement. Pour autant, ce sont des médicaments qui peuvent entraîner une dépendance. Dans un premier temps, peut-être vaut-il mieux s’orienter vers des produits moins accoutumants, mais tournés vers les mêmes objectifs. Vous pouvez ainsi aller visiter par exemple le site de Poméol qui propose une potentielle alternative non addictive, destinée à une relaxation immédiate.

Femme accablée de stress

Les antidépresseurs sont un niveau au-dessus dont il faut parler directement avec votre médecin.

Le magnésium joue un grand rôle dans l’organisme et dans le système immunitaire. Ses tâches sont multiples et être en déficit de cet élément peut véritablement poser problème. Son effet sédatif va relaxer les muscles, les tensions musculaires, pour lutter contre le stress. N’hésitez donc pas à faire des cures de magnésium. Dans le cas contraire, des troubles pourraient apparaître :

  • psychologiques,
  • digestifs,
  • troubles de la respiration,
  • problème oxydatif.

L’homéopathie est utilisée par certaines personnes pour les aider à gérer le stress et les angoisses. Je n’ai pas trouvé de preuve indéniable de l’efficacité d’un tel traitement. Pour autant, si ne serait-ce que les effets placebo peuvent évacuer le stress, pourquoi pas.

Les techniques de relaxation

Il est rare que la situation de stress soit si puissante qu’elle ne puisse être soulagée par des exercices de respiration. Quelques pistes sont déjà proposées dans cet article : comment éliminer les pensées anxiogènes dans un esprit zen ?

Je voulais revenir sur ce point pour vous suggérer la possibilité d’envisager une thérapie. Les psychologues connaissent à merveille les techniques qui permettent de calmer vos pensées et votre corps rapidement. La respiration par le ventre et la mise en perspective de ma situation de stress ont été salvatrices pour moi.

Ces thérapies ne durent pas forcément longtemps et vous n’aurez pas besoin d’énormément d’argent. Deux ou trois séances peuvent suffire à apprendre beaucoup de choses sur votre cerveau et à gérer le stress efficacement.

Vous pouvez éventuellement vous renseigner en parallèle sur l’hypnose et la sophrologie. Ce sont deux disciplines qui peuvent être efficaces contre les troubles liés au stress.

Comment se libérer définitivement de ces angoisses soudaines ?

Je ne crois pas être très original si je vous dis que je suis régulièrement stressé. Je le suis beaucoup moins qu’auparavant, mais il m’arrive de l’être encore de temps en temps. Après de longues discussions, d’analyses, de tests et de constats, j’ai pu en retirer une certaine expérience.

Le stress chronique n’est pas éternel

Si vous êtes dans un état de stress permanent, peut-être n’envisagez-vous rien d’autre, pas de retour à la normale possible. Il n’y a pas de pire erreur, rien de tel pour entrer en dépression. C’est de plus totalement faux.

J’ai personnellement connu un état que l’on pourrait appeler de stress post-traumatique. J’étais stressé en permanence, les pensées négatives m’assaillaient et la fatigue nerveuse me plombait. Cela a duré environ 2 ans. Et puis plus rien.

Cela n’a pas été facile, j’ai dû prendre sur moi, m’analyser et faire des efforts, mais j’y suis parvenu. Je suis aujourd’hui plus heureux que jamais. Alors, surtout ne désespérez pas, après la pluie vient le beau temps, toujours.

Le bon et le mauvais stress

J’aimerais être sûr que vous ayez une chose en tête : il est normal d’être confronté à des situations stressantes. Votre vie manquerait de beaucoup de charme sinon.

Ressentir du stress augmente votre rythme cardiaque et délivre une poussée d’adrénaline. Exactement ce que l’on ressent quand on est sur un grand huit ! Ceux qui combattent leur appréhension savent que ces ascenseurs émotionnels entraînent des palpitations presque addictives.

En le prenant du côté positif, votre mal-être peut donc se transformer en parc d’attractions pour le corps et l’esprit.

S’entraîner pour être prêt et serein

Nous avons vu qu’il peut être stressant que de passer un entretien d’embauche. Les examens, les prises de parole en public, et beaucoup d’autres situations sont du même ordre. On les reconnaît selon 3 critères :

  • la peur d’être jugé par autrui,
  • le manque de pratique,
  • le manque de préparation.

Même dîner dans un restaurant peut vous faire perdre l’appétit si vous avez peur que l’on observe vos mauvaises manières. Savoir gérer son stress commence donc par relativiser le jugement des autres à notre égard. Il faut savoir s’en détacher pour avancer.

Préparez-vous ensuite au maximum à tout ce que vous faites. Imaginez un comédien arrivant sur scène devant des milliers de spectateurs ayant appris son texte à moitié. Je crois que personne n’aimerait être à sa place. Au contraire, imaginez-le plein d’aplomb, récitant son texte le plus naturellement du monde. Bien entendu, dans les deux exemples, un seul est source de stress.

Pour finir, faire face au stress nécessite de ne pas fuir, d’être courageux. L’évitement d’une situation stressante ne fera que confirmer à votre cerveau qu’il peut très bien s’en passer. Quand vous désirerez vous y confronter à nouveau, votre tête voudra vous en empêcher avec des sensations plus fortes encore.

Conclusion

Stresser est naturel et ne doit pas vous empêcher de faire tout ce qu’il vous plaît. Si les effets du stress ne sont pas supportables, agissez et luttez jusqu’à obtenir une parfaite santé mentale.

Le plus simple et à disposition immédiate est de respirer régulièrement et profondément pour vous apaiser rapidement, cela fonctionne vraiment.

Comment lutter contre le stress ou l'anxiété ?
Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Pin It on Pinterest

Share This