Vous avez beaucoup de chance si vous pensez encore qu’une articulation douloureuse est le fardeau exclusif des personnes âgées. Je vais passer pour l’oiseau de mauvais augure, mais vous risquez de déchanter assez rapidement. Même si vous êtes un sportif accompli ou une personne plus ou moins active, les problèmes d’articulations sont presque inéluctables.

Voyons ensemble comment conserver la mobilité de vos articulations et retarder, voire empêcher les douleurs autant que possible.

Conserver la mobilité des articulations

Qu’est-ce qu’une articulation ?

En anatomie, une articulation est une zone de jonction entre deux extrémités osseuses. L’articulation tibio-fémorale de votre genou par exemple. Le corps humain dispose d’environ 292 points d’intersection de ce type.

Ces merveilles d’ingénierie regroupent différents éléments, tous essentiels à son bon fonctionnement :

  • muscles,
  • ligaments,
  • cartilages,
  • capsules articulaires,
  • membranes synoviales,
  • cavités articulaires,
  • tendons.

Pourquoi les articulations font mal ?

Les problèmes articulaires peuvent venir de notre activité quotidienne, mais aussi apparaître suite à une maladie.

Le traumatisme des sports sur surface dure

L’activité physique peut être une cause de douleur osseuse. En effet, certains sports sont réputés pour être particulièrement agressifs dès l’instant où les impacts sont répétés et violents. Les genoux sont ainsi particulièrement sensibles à la course à pied ou à toute autre activité sur surface dure. Au contraire, les mouvements souples de la natation sont recommandés pour soulager les articulations des chocs à répétition.

Des maladies douloureuses pour le squelette

La rhumatologie est la spécialité qui pourra vous aider à identifier une éventuelle pathologie. Ceci dit, voici les maladies les plus courantes liées à la douleur articulaire :

  • la polyarthrite rhumatoïde parmi des dizaines d’autres maladies inflammatoires,
  • l’arthrite septique faisant partie des maladies d’origine infectieuse,
  • les maladies du squelette comme l’arthrose ou l’ostéoporose.

Il peut aussi s’agir de tumeurs, de la goutte ou d’affections génétiques des os. Consultez votre médecin traitant au moindre doute qui vous orientera vers un rhumatologue en cas de besoin.

Comment soigner ses articulations naturellement ?

Soulager les douleurs articulaires est une préoccupation omniprésente pour les personnes souffrant d’articulations douloureuses. Voyons comment profiter à nouveau d’une bonne santé.

L’alimentation saine et les compléments alimentaires

Quand vous aurez pris l’habitude d’utiliser le collagène marin pour votre corps, vous pourrez constater ses formidables bienfaits. En effet, des études ont montré l’intérêt du collagène pour soulager les douleurs liées à l’arthrose du genou.

De plus, une cure de ce complément alimentaire permettra d’augmenter votre densité osseuse, notamment de votre colonne vertébrale. Et en bonus, votre peau sera plus belle et moins ridée grâce à l’hydratation que le collagène procure.

compléments alimentaires collagène marin

Une carence en vitamine C provoque des douleurs osseuses. L’idéal pour combler ce déficit est de consommer des aliments riches en vitamines plutôt que d’ingérer des gélules. Celles-ci sont moins bien assimilées et ont tendance à évacuer les principes actifs directement dans l’urine.

Par contre, certains aliments riches en vitamine C sont cultivables en France et sont très profitables à l’organisme. On peut ainsi privilégier dans notre potager les poivrons rouges ou verts, les brocolis, les fraises et le chou-rave.

Le cassis, quant à lui, contient 2 fois plus de vitamine C que le kiwi et 3 fois plus que l’orange. C’est également un concentré de calcium, principe actif qui contribue à la santé des os et à limiter l’usure du cartilage. Aussi, le cassis est conseillé contre l’arthrose et les rhumatismes, car il favorise l’élimination de l’acide urique.

Sachez également que le surpoids est un facteur de risque non négligeable. L’articulation du genou et celle de la cheville sont beaucoup trop sollicitées par rapport à leur force intrinsèque. N’attendez pas pour perdre du poids si vous avez des kilos en trop et que vous souffrez.

La phytothérapie, les plantes au secours de vos articulations

La Reine des prés est une plante mellifère vivace de la famille de Rosacées. Ce sont les feuilles et les fleurs qui vont nous intéresser chez elle, car elles ont la particularité d’être antirhumatismales. Vous pouvez les consommer en tisane, son infusion est très agréable.

L’ortie est une plante riche en nombreux nutriments. Dans le cadre de notre problème osseux, nous pouvons surtout relever la présence significative de vitamine C et de calcium. Mais elle dispose également de vitamines A et B, de fer, de magnésium, de potassium et de phosphore.

Tout ceci aurait l’avantage d’agir sur des cartilages usés et allégerait la peine des personnes souffrant de rhumatismes et d’arthrose. Un cataplasme d’ortie et d’argile verte permettrait en outre de soulager la douleur liée à ces affections.

Se faire aider par un professionnel de santé

Si votre hanche continue de vous faire souffrir malgré l’adoption des conseils que nous venons de voir, il faut consulter.

Le médecin généraliste, premier diagnostic de vos articulations

Il faut commencer par consulter votre médecin traitant pour respecter le parcours de soins et ainsi bénéficier d’un remboursement optimal. C’est d’ailleurs logique puisqu’il vous connaît et aura des indices sur votre pathologie.

rhumatisme douleur collagène marin

De fait, il saura faire la différence entre une entorse au poignet et un véritable problème de rhumatisme. Il pourra également vous prescrire des anti-inflammatoires ou des antalgiques si le besoin s’en fait ressentir.

Le rhumatologue, spécialiste des maladies de l’appareil locomoteur

Votre médecin généraliste peut diagnostiquer une éventuelle maladie des os, des articulations, des muscles, des tendons ou des ligaments. Il vous recommandera alors un confrère rhumatologue.

Celui-ci saura déterminer si les douleurs sont musculaires ou osseuses. Si vous avez besoin d’une prothèse ou non. Si une radiographie est nécessaire pour en savoir plus. Bref, il deviendra votre ami le plus prévenant sur lequel vous pourrez vous appuyer quand ce sera trop douloureux.

Résumé à l’attention des victimes de leurs articulations

Pour résumer, il faut d’abord bien comprendre que les articulations sont des zones complexes mécaniquement et très sensibles. Elles fluidifient notre squelette dans son ensemble et si elles vont mal, tout notre corps en souffre. Il est donc primordial d’en prendre soin.

Votre activité sportive est largement contributrice à l’usure de vos articulations. Privilégiez le vélo et la natation au football et au tennis si vous pensez avoir des articulations sensibles.

L’alimentation est fondamentale à votre bonne santé de manière générale, vos articulations aussi sont attentives à ce que vous mangez. Le collagène, la vitamine C et le calcium vont vous aider à prévenir, réduire et finalement faire disparaître les douleurs.

Les plantes peuvent aussi vous aider si vous savez les utiliser. La Reine des prés et l’ortie vous soulageront aussi bien, voire mieux que certains comprimés.

Enfin, si les douleurs perdurent et que vous ne savez plus quoi faire, faites-vous aider. Les professionnels de santé sont là pour ça et notre système d’assurance maladie permet à chacun d’y accéder. Ils ne viendront pour autant pas vous chercher à domicile. Il faut faire l’effort de prendre soin de vous et d’entamer les démarches.

Mais si vous êtes un lecteur régulier de Prends en Soin, je ne doute pas de vous.

Conserver la mobilité des articulations
Mettez 5 étoiles à ce contenu s'il vous a plu !
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Pin It on Pinterest

Share This